IndyMac bientôt vendue à trois fonds d'investissement

 |   |  232  mots
La banque californienne devrait être vendue d'ici à la fin de l'année à un consortium de trois fonds d'investissement. L'opération pourrait atteindre 14 milliards de dollars.

IndyMac bientôt vendue. La banque californienne qui a fait faillite en juillet dernier devrait en effet être cédée d'ici à la fin de l'année à un consortium de trois fonds d'investissement, affirme ce mardi le Wall Street Journal. "L'annonce d'un accord de vente pourrait intervenir d'ici mercredi", avance le quotidien financier, citant des sources proches du dossier.

Les sociétés de capital-investissement J. C. Flowers et Dune Capital Management, et le fonds spéculatif John Paulson "sont partenaires dans une société candidate au rachat d'IndyMac Bank", a confirmé au journal américain une porte-parole de l'Office of Thrift Supervision, régulateur fédéral des caisses d'épargne.

Le montant de la transaction serait "à peu près 14 milliards de dollars". L'opération "pourrait aussi inclure un accord de partage des pertes avec la FDIC qui garantirait les pertes enregistrées sur les prêts au-delà d'un certain niveau".

Depuis sa faillite en juillet, IndyMac est gérée par la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), l?organisme américain chargé de garantir les dépôts. Le coût de cette gestion a été évalué à 8,9 milliards de dollars, pesant lourdement sur les finances de l'agence, mais la FDIC pourrait abaisser la facture finale en revendant certains actifs.

A la Bourse de New York, cette nouvelle a été saluée par les investisseurs, IndyMac bondissant en effet de 22,61% à 16 cents

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :