IndyMac vendue à des fonds pour 13,9 milliards de dollars

La banque californienne qui a fait faillite en juillet va être reprise par sept fonds d'investissements réunis au sein d'un consortium. le montant de la transaction atteint presque 14 milliards de dollars.

1 mn

Source AFP

Les autorités américaines ont annoncé ce vendredi qu'elles avaient signé mercredi un accord pour la vente de la banque californienne en faillite IndyMac à un consortium de fonds d'investissement, IMB Management Holdings, pour environ 13,9 milliards de dollars.

Depuis la faillite d'IndyMac en juillet, la deuxième plus grande de l'année aux Etats-Unis pour une banque commerciale, l'agence fédérale de garantie des dépôts bancaires américaine (FDIC) gérait cet établissement dont elle souhaitait faire un modèle dans la renégociation des prêts immobiliers, afin d'aider les emprunteurs en difficulté. Le coût de la gestion d'IndyMac a été évalué à 8,9 milliards de dollars, pesant lourdement sur les finances de l'agence en 2008.

Sept fonds d'investissement participent à la reprise d'IndyMac, sous la direction de Steven Mnuchin, PDG du fonds Dune Capital Management, y compris une société gérant la fortune du PDG et fondateur de Dell Michael Dell. Aux termes de la transaction, qui devrait être finalisée d'ici la fin mars, le consortium de fonds injectera 1,3 milliard de dollars en numéraire pour recapitaliser IndyMac.

La nouvelle IndyMac, basée à Pasadena (Californie, ouest) compte notamment 6,5 milliards de dépôts et 33 agences bancaires dans la région de Los Angeles, ainsi qu'un portefeuille de prêts de 16 milliards de dollars et un portefeuille d'actions de 6,9 milliards de dollars.
 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.