Pour Baudoin Prot (BNP Paribas) , les banques françaises sont armées face à la récession

 |   |  227  mots
Les banques françaises ont la capacité d'absorber la hausse des provisions pour risque liées à la crise économique, selon Baudouin Prot, le directeur général de BNP Paribas.

Les banques françaises ont la capacité d'absorber la hausse des provisions pour risque liées à la crise économique, a déclaré ce vendredi Baudouin Prot, le directeur général de BNP Paribas. "La récession économique, après la crise financière qui est en train de s'estomper, fait que les provisions sont en train de monter dans l'ensemble du système bancaire mondial. Mais les banques françaises ont tout à fait la capacité d'absorber ça", a-t-il affirmé sur Canal+.
 

Prié de dire si les établissements bancaires français entendaient prochainement rembourser les aides de l'Etat à l'image des banques américaines, le directeur général de BNP Paribas a répondu: "Les banques françaises rembourseront sûrement, mais je pense un peu plus tard". "Les sommes qui ont été empruntées seront remboursées, je pense au début de l'année prochaine", a-t-il ajouté.


Baudouin Prot, qui prendra la présidence de la Fédération bancaire française (FBF) en septembre prochain, a estimé que les problèmes des entreprises endettées sous LBO devront être traités "au cas par cas", écartant du coup l'idée d'une structure nationale de défaisance évoquée par la presse. "Les fonds de private equity doivent remettre des fonds propres. Ils ont gagné beaucoup d'argent, ils doivent remettre des fonds propres", a-t-il insisté.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Cele me fait étrangement pensé à la fameuse citation : nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Les banques sont des caméléons irisés...Elles s'adaptent, elles font le gros dos, elles s'insurgent, elles anticipent, elles acceptent les cadeaux d'Etat, elles mitonnent, elles pleurent, elles sourient, elles espèrent, elles promettent la lune, elles font peur, elles se ravisent...et elles se croient toujours porteuses d'un crédit moral permanent, c'est le monde à l'envers, la tête au sol, et chacun devrait y croire ?? Que le public ouvre les yeux et les oreilles avant d'ouvrir le portefeuille...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :