Lourdes provisions pour Unicredit

 |   |  102  mots
Les profits d'Unicredit ont été amputés des trois quarts en raison d'importantes provisions et dépréciations.

Le groupe bancaire italien UniCredit a annoncé mardi que son bénéfice net avait chuté de 74,37% à 490 millions d'euros au deuxième trimestre, sous l'effet de provisions et de dépréciations de la valeur de son portefeuille de crédits.

La banque a dû passer des lourdes provisions et dépréciations de la valeur de son portefeuille de crédits pour un total de 2,431 milliards d'euros contre 634 millions un an plus tôt.

Le résultat opérationnel, en revanche, a progressé sur la péridoe de 15,6% à 3,896 milliards.  Le produit net bancaire, équivalent du chuffre d'affaires, a augmenté de 2,2% à 7,764 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :