Chine : BNP Paribas doit sortir d'un fonds ABN Amro

 |   |  193  mots
BNP Paribas est contrainte de céder sa participation dans le fonds d'ABN Amro Teda, en Chine.

La banque française BNP Paribas est sur le point de céder sa participation dans le fonds ABN Amro Teda en Chine, afin de se mettre en conformité avec la réglementation du pays qui n'autorise pas les banques étrangères à détenir plus d'un fonds.

 Suite au rachat des activités bancaires du bancassureur belgo-néerlandais Fortis (qui avait précédemment repris la banque néerlandaise ABN Amro avec l'espagnole Santander et avec Royal Bank of Scotland), BNP Paribas s'est retrouvé propriétaire de trois fonds en Chine ; la banque souhaiterait se défaire de deux d'entre eux.

 Selon une source proche du dossier, deux groupes financiers occidentaux ont soumis des offres portant sur les 49% détenus par la banque dans le fonds Teda. Un accord pourrait intervenir "d'ici peu". "Nous passons en revue la situation et toutes les options sont examinées", a précisé une porte-parole de BNP Paribas à Hong Kong.

La banque français aurait déjà essayé en août 2008 de se défaire de sa participation dans ce fonds pour 165 millions d'euros auprès de l'assureur britannique Old Mutual mais l'opération n'avait pas abouti.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ils sont un peu chinois, ces Chinois!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :