West LB : pas de nouvelles aides sans restructuration

 |  | 143 mots
Lecture 1 min.
La Commission européenne a donné son feu vert pour de nouvelles aides publiques accordées à la banque allemande WestLB. Mais, en contrepartie, elle a ordonné une nouvelle restructuration.

Si elle veut bénéficier de nouvelles aides publiques, la banque régionale allemande WestLB va encore devoir se soumettre à un plan de restructuration. C'est ce qu'a décidé la Commission européenne.

L'institution a finalement donné son feu vert à l'octroi de 6,4 milliards d'euros d'aides publiques, afin que l'établissement se débarrasse d'un portefeuille d'actifs douteux dans une structure de défaisance, plus connue sous le terme "bad bank".

En mai déjà, Bruxelles avait donné son accord à une première série d'aides d'Etat. Là encore, elle l'avait conditionnée à un plan de restructuration particulièrement dur, qui devait déjà se solder par la réduction de la somme de bilan de la banque.

Avec un nouveau plan de restructuration, WestLB risque de n'être plus que l'ombre d'elle-même d'ici quelques mois.

 

(retrouvez le communiqué de la Commission)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :