Natixis et BPCE attaquées en justice

Natixis et sa maison-mère sont assignées au tribunal de commerce par des actionnaires. Elles sont accusées de communication financière trompeuse.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Des actionnaires attaquent en justice Natixis. 730 actionnaires, par le biais de la société de services aux investisseurs Deminor, ont déposé une assignation au tribunal de commerce de Paris contre la banque et sa maison-mère BPCE. Ils lui reprochent une communication financière "trompeuse".

La chute boursière de Natixis a suscité la colère de nombreux petits épargnants qui estiment avoir été trompés sur les perspectives financières de la banque et réclament une indemnisation. Natixis a été introduite en Bourse fin 2006 à 19,55 euros et vaut actuellement un peu moins de 4 euros.

"Préjudice moral inclus, cela représente environ 4,5 millions (d'euros), ce qui n'est rien à l'échelle de Natixis, mais considérable pour les personnes concernées", a déclaré à Reuters Fabrice Rémon, directeur général de Deminor.

Une première audience est prévue le 4 février, a ajouté Deminor, qui se dit disposée à négocier un accord à l'amiable.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.