BNP Paribas et Société Générale vendent 6,3% d'Euronext

 |   |  335  mots
L'opérateur des Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne, avait constitué un noyau dur d'actionnaires au moment de son retour en Bourse en mai 2014, après le rachat de Nyse Euronext par l'américain Intercontinental Exchange.
L'opérateur des Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne, avait constitué un noyau dur d'actionnaires au moment de son retour en Bourse en mai 2014, après le rachat de Nyse Euronext par l'américain Intercontinental Exchange. (Crédits : REUTERS/Benoit Tessier)
Les deux banques conserveront chacune 2,22% et 1,50% du capital de l'opérateur de la Bourse de Paris. Selon le nouveau pacte d'actionnaires qui vient d'être conclu, elles resteront jusqu'en 2019.

[Article mis à jour le 14 juin à 9h20]

Deux des actionnaires de référence d'Euronext, l'opérateur des Bourses de Paris, d'Amsterdam, de Bruxelles et de Lisbonne, ont décidé d'alléger sérieusement leurs participations. BNP Paribas et Société Générale ont annoncé mardi soir leur intention de vendre en même temps plusieurs millions d'actions Euronext dans le cadre d'un placement privé auprès d'investisseurs institutionnels. Au total 4,4 millions de titres, l'équivalent de 6,3% du capital, ont été cédés au prix de 45 euros, annoncent les deux banques mercredi matin, pour un montant total de 198 millions d'euros.

BNP, qui était le deuxième actionnaire d'Euronext, derrière la société de règlement livraison Euroclear (ex Sicovam), ne détient plus que 2,2% à l'issue de la cession (contre 7%) et Société Générale (qui n'avait que 3%) n'en a plus que 1,5%. Les deux banques précisent qu'elles se sont engagées à conserver leurs participations résiduelles jusqu'au 20 juin 2019, dans le cadre d'un nouveau pacte des actionnaires de référence qui a été annoncé ce mardi.

L'action Euronext accuse le coup de cette vente de bloc ce mercredi et a ouvert en baisse de 2,3%.

Un noyau dur après la sortie des Américains

Euroclear demeure le premier actionnaire (8%), devant la Société Fédérale de Participations et d'Investissement (4,5%), la Bpi et la Caisse des Dépôts (3% chacune), BNP, Abn Amro (1,64%) et Société Générale.

Euronext nouvel actionnariat

[Actionnariat de référence après le nouveau pacte d'actionnaires]

Ce noyau dur d'actionnaires avait été constitué au moment du retour en Bourse d'Euronext en mai 2014, décidé par l'américain Intercontinental Exchange peu après son rachat de Nyse Euronext fin 2013, pour ne garder que les activités du New York Stock Exchange. Ce pacte d'actionnaires arrivait à échéance le 20 juin 2017. La période de lock-up de deux ans s'applique à tous les actionnaires de référence.

Euronext capital actionnaires

[Actionnariat avant la vente du bloc de BNP et Société Générale]

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/06/2017 à 18:55 :
Cher client j'aimerai savoir une chose Si possible répondez moi pour Que je puisse vous posez La questions
a écrit le 14/06/2017 à 18:54 :
Coucou

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :