Bpifrance monte en puissance

 |   |  499  mots
Pour la première fois depuis la création de la banque publique d'investissement, le financement  de l'innovation par Bpifrance a dépassé le milliard d'euros a déclaré Nicolas Dufourcq, son directeur général
"Pour la première fois depuis la création de la banque publique d'investissement, le financement de l'innovation par Bpifrance a dépassé le milliard d'euros" a déclaré Nicolas Dufourcq, son directeur général
La banque publique d'investissement a présenté ses résultats annuels. Elle monte en puissance dans la plupart de ses métiers.

Bpifrance est partout ! Tel est le sentiment qui se dégage après la présentation des résultats annuels 2014 de la banque publique d'investissement. Créée en 2012, produit de la fusion de CDC Entreprises, d'Oseo et du Fonds stratégique d'investissement, Bpifrance est-elle en train de vaincre le scepticisme né lors de sa création ?

" Oui, il est possible qu'une structure qui est codétenue par l'Etat et la Caisse des dépôts et consignations soit efficace. Il est possible qu'elle soit moderne. Il est possible qu'elle soit en avance sur son temps. Il est possible que son soutien aux entreprises soit efficace " a notamment déclaré Pierre-René Lemas, le président de l'institutionet directeur général de la CDC dans une anaphore dont le style ressemble étrangement au « moi président du candidat François Hollande - son ami- lors de son face à face télévisé avec Nicolas Sarkozy en 2012.

Des métiers en forte expansion

De fait, avers de la médaille dû à la jeunesse de la banque publique, celle-ci affiche des résultats en forte hausse dans la plupart de ses métiers.

Les concours et les aides ont augmenté de 29% en 2014 pour s'élever à 12,5 milliards d'euros. Ces activités de financement ont concerné plus de 25.000 entreprises.

Les concours en fonds propres ont bondit de 37% à 1,4 milliard d'euros. Les prêts sans garantie ont pour leur part progressé de 42% à 1,4 milliard d'euros. Quant au montant des prêts garantis par Bpifrance, ils ont dépassé 7,8 milliards d'euros, contre 7,7 milliards d'euros un an plus tôt. Ils ont été accordés à 66.2013 entreprises, contre 67.106 en 2013.

" Le regroupement des activités de crédit et de capital investissement fait la preuve de son efficacité ", a commenté Nicolas Dufourcq, le directeur général de Bpifrance qui s'est par ailleurs réjouit du montant du financement de l'innovation.

" Il dépasse pour la première fois le milliard d'euros ! " a-t-il précisé. Dans ce métier, l'accent porté aux projets collaboratifs réunissant plusieurs PME, des grands groupes et des laboratoires publics et/ou privés restera la priorité. Au total, 4.582 entreprises innovantes ont été soutenues l'année dernière.

La priorité au soutien à l'export

Porté par l'intégration de 40 chargés d'affaires provenant de Business France - fruit d'une autre fusion, celle d'Ubifrance et de l'Agence française des investissements internationaux (AFII) -, et de 20 chargés d'affaires Coface, le soutien à l'export décolle. Il s'est élevé à 400 millions d'euros, en hausse de 262%. L'objectif de la banque est de doubler ce montant d'aides au cours des prochaines années, via notamment la montée en puissance du crédit export pour les dossiers de 1 à 50 millions d'euros. " L'objectif est de démocratiser cet outil indispensable au développement du chiffre d'affaires des PME à l'export et jusqu'à réservé aux grands comptes par les réseaux bancaires ", a déclaré Nicolas Dufourcq. Compte tenu de la multiplicité des dispositifs dans ce domaine, ce chantier ne sera pas le plus facile.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/03/2015 à 16:39 :
Au départ des socialistes, on reparlera des résultats!
J'espère que l'on atteindra pas le niveau du crédit lyonnais.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :