Comprendre où va notre argent quand on le place à la banque

 |   |  240  mots
(Crédits : PASCAL LAUENER)
[Replay Arte] Le réalisateur de ce documentaire a vu se volatiliser des économies qu’il croyait bien au chaud. C'est ainsi que Philipp Enders a décidé de se lancer dans cette investigation étourdissante sur les rouages labyrinthiques de l’économie et de la finance. Quand on fait un placement à la banque, où va notre argent ? Qui fixe les règles du système bancaire, et comment mettre un frein à la spéculation? Comment les prix sont-ils fixés ? Bref, un document incontournable.

Quand on fait un placement à la banque, où va notre argent ? En partant de cette question, le réalisateur Philipp Enders, qui a vu se volatiliser des économies qu'il croyait bien au chaud, se lance, pour Arte, dans une investigation étourdissante sur les rouages labyrinthiques de l'économie et de la finance. À l'aide d'une application mobile, ce profane tentera de comprendre les circuits cachés et les forces quasi mystiques qui gouvernent l'économie. Pourquoi a-t-on foi en l'argent ? Qui fixe les règles du système bancaire, et comment mettre un frein à la spéculation ?

Les arcanes bancaires décortiqués

Grâce aux lumières de plusieurs spécialistes internationaux (économistes et traders, mais aussi philosophes ou professeurs de numismatique), ce documentaire remonte jusqu'à la préhistoire de l'argent pour retracer son évolution et comprendre les enjeux de la crise actuelle. Étalon-or, taux directeur, bulles et produits dérivés : ces notions plus ou moins opaques sont décortiquées de manière aussi claire que ludique.

Ce voyage nous conduit à la Banque centrale européenne, à la Bourse, mais aussi en Espagne auprès des victimes de la bulle immobilière. Face à l'obsession irraisonnée de la croissance, les initiatives d'économie citoyenne permettront-elles de contrer un système devenu fou ?

>> Pour en savoir plus sur le sujet et visionner l'infographie animée.

>> Ci-dessous, le documentaire de Philipp Enders, à regarder avant le 25 août !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/08/2015 à 16:24 :
J'aurais aimé plus de radicalité : la croissance et l'idéologie qu'on se justifie par ce que l'on consomme/produit font qu'on ne veut pas consommer moins. Donc nous justfions tout ce système. La solution du socialisme financier (qui ressemble beaucoup au soviétisme du point de vue économique) me fait peur. La seule solution est d'abandonner des solutions globales; Il faut des solutions locales qui nous laissent les plus autonomes possibles. Cf. le site de PMO à Grenoble sur les pertes d'autonomie liées à la technicisation.
a écrit le 20/08/2015 à 8:39 :
La monnaie € n'est qu'une créance sur la BCE.
Il y a peu de temps encore, lorqu'on mettait del'argent a la banque, il s'agissait de dépôt. C'est le droit du dépôt qui réglait les relations avec..les déposants. L'Europe a fait d'eux de simples prêteurs, avec le risque de devoir contribuer au capital de la banque en cas de problème. Avec des règles diverses, comme on l'a vu à Chypre, en Irlande, au Portugal et en Grèce. Ici ce sont les déposants qui ont payé, là vous et moi.
Préparez-vous à perdre votre argent.
a écrit le 20/08/2015 à 2:55 :
Un secret BIEN GARDÉ ? VOUS N'ÊTES PAS PROPRIÉTAIRE DE VOTRE ARGENT ? C'est votre banque qui vous en "accorde" l'accès et l'utilisation "pratique" À SON GRÉ et sa PROPRIÉTÉ PHYSIQUE APPARTIENT À LA BANQUE CENTRALE (autrefois à la banque de France) qui décide de vous en laissez bénéficier .... TANT QUE ÇA LUI CONVIENT ? C'est d'ailleurs pour ça que sa destruction physique (BRULER/DÉCHIRER etc, etc)) est FORMELLEMENT INTERDITE ET MÊME .... PUNIE PAR LA LOI !
a écrit le 19/08/2015 à 21:03 :
Reportage douteux aux notions présentées tout simplement fausses par moments. Exemple à 21:25 je cite "moins d'or = moins d'argent = moins de pouvoir d'achat" en montrant des couples avec enfant. Concernant le citoyen lambda, c'est l'exact opposé : plus d'argent imprimé par le pays = plus d'inflation = moins de pouvoir d'achat. Ce reportage va dans le sens des financiers en fait : Il ne faut pas indexer l'argent sur l'or (ce qui est déjà le cas depuis 1971) afin de pouvoir imprimer autant de billets qu'on le souhaite (actuellement 85 milliards de dollars chaque mois pour les USA)... Un reportage bien plus intéressant est : "L'argent dette, de Paul Grignon"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :