Nouvelle fraude financière de plusieurs milliards aux Etats-Unis

 |   |  238  mots
Les autorités boursières américaines ont révélé l'existence d'un "mini-Madoff", une affaire de fraude financière portant sur plus de 9 milliards montée par le milliardaire texan Robert Allen Stanford.

L'affaire dévoilée par le gendarme de la bourse américaine, la SEC, n'a pas l'ampleur du scandale Madoff, mais elle reste d'une très grande ampleur. L'institution a révélé avoir gelé les actifs du milliardaire texan Robert Allen Stanford, ainsi que ceux de trois de ses sociétés, dans le cadre d'une enquête sur une fraude portant sur 9,2 milliards de dollars.

Contrairement à la fraude pyramidale géante de 50 milliards d'euros que Bernard Madoff est accusé d'avoir mis en place, la SEC soupçonne Robert Allen Stanford "et un petit cercle d'amis et de membres de sa famille (...) d'avoir commis une fraude massive fondée sur des fausses promesses et des données falsifiées pour exploiter des investisseurs", selon la directrice des services de police de la SEC, Rose Romero. La responsable du bureau de la SEC au Texas a précisé que la maison-mère du groupe, Stanford Financial Group, avait été placée sous tutelle judiciaire.

La Stanford national Bank, basée à Antigua, aurait vendu pour huit milliards de dollars de certificats de dépôts, en promettant aux investisseurs des rendements élevés d'un niveau "invraisemblable". Pour une autre société du milliardaire texan, la Stanford Group Company, le gendarme boursier la soupçonne d'être au centre d'une fraude liée à 1,2 milliard de dollars de parts d'un fonds commun de placement dont les performances avaient été falsifiées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il y en aura encore bien d'autres a venir: tous ces scandales et escroqueries sont la consequence de la politique de G.W. BUSH! Il faudra un certain temps pour retrouver la confiance .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et le déluge se poursuit...quelles incidences en France????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bien fait pour les investisseurs! Ils sont tellement cupides qu'ils prennent les vessies pour des lanternes! Je trouve même que la punition n'est pas assez sévère!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :