Retour aux bénéfices confirmé pour la Caisse des dépôts

 |  | 234 mots
La Caisse des dépôts et consignations (CDC) a confirmé ce jeudi le retour de ses comptes dans le vert en 2009 avec un bénéfice net de 1,98 milliard d'euros.

La CDC, bras financier de l'Etat français, avait accusé une perte nette historique de 1,47 milliard d'euros en 2008 en raison de la crise financière qui avait entraîné de lourdes dépréciations dans son portefeuille de participations et d'actions. En 2009, elle a enregistré un bénéfice net de 1,98 milliard d'euros.

Dans un communiqué, la CDC indique avoir dégagé l'an dernier un produit net bancaire en hausse de 29% à 6.466 millions d'euros. Son directeur général, Augustin de Romanet, avait déjà fait savoir au début janvier que la CDC avait renoué avec les bénéfices en 2009. "En 2010, le groupe Caisse des dépôts a l'ambition d'être un investisseur de long terme exemplaire et innovant, plate-forme de l'adaptation de la France à la mondialisation", souligne Augustin de Romanet.

Après avoir participé en 2008 au sauvetage de la banque franco-belge Dexia, à hauteur de 2 milliards d'euros, et à la création du Fonds stratégique d'investissement (FSI), dont elle détient 51%, la Caisse des dépôts affirme qu'elle entend jouer pleinement son rôle d'investisseur au service de l'intérêt général.

L'établissement public prévoit ainsi d'entrer au capital de La Poste en investissant 1,5 milliard d'euros dans le groupe postal dont le parlement a voté le changement de statut.

Augustin de Romanet a déclaré aussi qu'un investissement en minoritaire dans le groupe Coface pourrait être envisagé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :