Le Livret A fait toujours recette

 |   |  382  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Il a drainé près de 2 milliards de dépôts nets en février et près de 6 milliards sur les deux premiers mois de l'année malgré une rémunération de 2,25% inférieure à l'inflation (2,25%).

Toujours populaire, le livret A et son petit frère le livret de développement durable (LDD) font recette auprès des Français. A eux deux ces produits ont généré 2,10 milliards d'euros de collecte nette pour l'ensemble des réseaux de distribution. Additionné au mois de janvier durant lequel  la collecte était bien supérieure, l'ensemble des dépôts nets des retraits atteint 6,97 milliards d'euros et l'encours total sur les deux produits s'élève à  293,8 milliards à fin février. le cap des 300 milliards sera donc très probablement franchi avant

Malgré un taux inférieur à l'inflation, le livret A reste attractif
A lui seul, le Livret A a attiré 1,93 milliard d'euros le mois dernier après 3,96 milliards en janvier : un succès malgré un taux de rémunération à 2,25% inférieur à l'inflation à 2,5%. Sa liquidité, son caractère très sécurisé (les fonds sont centralisés en grande partie à la Caisse des dépôts), l'absence de taxation constituent toujours des atouts majeurs aux yeux des épargnants malgré ce rendement devenu négatif. Il faut dire que les annonces de changements fiscaux sur les investissements immobiliers voire sur l'assurance vie expliquent que le livret A (plafonné à 15 300 euros) et le livret de développement durable (dont le plafond de versements est plus bas à 6000 euros) fassent figure de placement refuge. Même si les fond en euros de l'assurance vie (dont le capital est garanti et le taux de rendement annuel définitivement acquis) proposent encore, malgré leur baisse, un rendement supérieur à celui du livret A.

Une remontée de la rémunération attendue en août
Il reste aux épargnants à espérer une remontée du taux début août car, comme le prévoit la réglementation, la révision du taux intervient deux fois par an en février et en août. En principe, le mode de calcul est "automatique". Il est fonction à la fois de l'évolution des taux d'intérêt à court terme et du niveau de l'inflation. Mais compte tenu du caractère hautement symbolique du Livret A, le taux fait souvent l'objet d'intervention politique. Le gouvernement peut en effet temporairement suspendre l'application de la formule de calcul du taux du livret A s'il juge que les circonstances le justifient.


 

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2012 à 8:32 :
Je ne suis pas d'accord il y a beaucoup mieux ,6% chez AXA pendant 3 mois et jusqu'à 100 000? ,BforBank 5% pendant 4 mois et 100 000? maxi,on perd une quinzaine entre chaque offre ,même avec 37% de CSG,CRDS et impôts cela reste un taux très intéressant
a écrit le 21/03/2012 à 19:34 :
Ce n'est pas qu'il reste attractif, mais à défaut d'autres placements sans risque ; il faut bien faire contre mauvaise fortune bon c?ur.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :