Dans la tourmente, le président de Barclays devrait annoncer son départ

Selon la BBC, le président de la banque Barclays, Marcus Agius, devrait annoncer lundi son départ à la suite du scandale qui touche son établissement, condamné pour manipulation de taux Libor et Euribor.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Le président de la banque Barclays, Marcus Agius, annoncera lundi qu'il va quitter son poste après les critiques du public et des politiques sur une manipulation de taux Libor et Euribor par son établissement, croit savoir dimanche la BBC. Barclays, une des quatre grandes banques britanniques, a écopé cette semaine d'amendes record pour avoir tenté de manipuler le Libor, taux interbancaire de référence sur le marché londonien, et l'Euribor, taux de référence du marché monétaire en zone euro. Ces taux définissent le prix auquel les banques se prêtent de l'argent, mais aussi indirectement ceux des crédits aux ménages et aux entreprises.

"Nous devons réfléchir à ce qu'il convient de faire pour que le Libor fasse l'objet d'une réglementation adéquate à l'avenir", a expliqué samedi le secrétaire d'Etat au Trésor Mark Hoban sur la BBC. Barclays a annoncé mercredi qu'elle allait payer au total l'équivalent de 290 millions de livres (362 millions d'euros) pour mettre fin à des enquêtes des régulateurs britannique et américain sur des tentatives de manipulation des taux interbancaires Libor et Euribor. L'affaire fait grand bruit dans la presse britannique qui s'est indignée des comportements des courtiers de Barclays et a relayé des appels à la démission du directeur général de la banque, Bob Diamond, déjà très controversé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.