Scandale du Libor : Bob Diamond renonce à ses bonus

 |  | 202 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
L'ancien patron de Barclays, Bob Diamond, qui a quitté ses fonctions à la suite du scandale du Libor, a annoncé qu'il renonçait aux bonus auxquels il aurait eu droit malgré son départ. Des bonus qui auraient pu atteindre quelque 25 millions d'euros.

Bob Diamond, l'ex-directeur général de Barclays qui a démissionné à la suite du scandale de manipulations de taux interbancaires, a renoncé à des bonus pour une valeur maximale de 20 millions de livres (25 millions d'euros), a annoncé mardi la direction de la banque. "Bod Diamond a décidé volontairement de renoncer à toute rémunération ou bonus différés auxquels il aurait normalement eu droit", a déclaré Marcus Agius, le président du conseil d'administration démissionnaire de la banque, lors d'une audition devant des députés. Barclays a toutefois annoncé mardi que Bob Diamond devrait recevoir conformément à son contrat de travail l'équivalent d'un an de salaire au maximum à son départ, ainsi que divers avantages sociaux. Marc Agius avait précisé que cette somme pourrait représenter un montant maximal de 2 millions de livres.

Le scandale a éclaté mercredi 27 juin, lorsque Barclays a révélé qu'elle allait payer environ 360 millions d'euros pour mettre fin à des enquêtes des régulateurs britannique et américain dans une affaire de manipulation du taux interbancaire britannique Libor et européen Euribor entre 2005 et 2009. L'affaire a coûté sa place à Bob Diamond qui a été contraint de démissionner.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2012 à 18:09 :
qu'en est-il de l'Euribor ??? on nous cache encore la verité sur ces malversations !
noublions pas que tous nos credits sont calculés sur cette base et que si celle-ci a été surestimée afin de gaver les banquiers cela veut dire que nous avons été volés. cela peut représenter plusieurs 10zaine de milliards deuros...
aucun politique n'en parle, que fait notre ministres des finances, de l'industrie, de l'économie, de la relance productive et de la chasse au canard ??
a écrit le 10/07/2012 à 16:58 :
Une sanction pénale à venir?
a écrit le 10/07/2012 à 15:22 :
Il a du bien se gaver pendant sa ^periode barclays.En attendant le mec est un voyou,un criminel(c un acte criminel,du vol) et il est toujours en libertee.Moralitee,certains se rejouissent et voient dans ce bonus non accepte,une amelioration des choses,le fait est que plus tes crimes sont haut ou correspondant a une certaine caste,plus facilement t'echapperas a la justice
a écrit le 10/07/2012 à 15:16 :
Les enquêteurs devraient continuer leurs enquêtes. Si ils acceptent de payer une pré-amende c'est qu'il y a une TRÈS grosse magouille. Cet affaire est l'arbre qui cache la forêt
a écrit le 10/07/2012 à 14:59 :
Quand les pilleurs renoncent au butin qu'ils essaient de piller c'est très encourageant, ça donne l'espoir que ça va se calmer!!
a écrit le 10/07/2012 à 14:31 :
Même Anglais(ou américain) il pourrait se voir offrir un manuel de philo de Kant et réfléchir sur la MORALE. Et le faire circuler ds la profession.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :