Le chiffre qui bouscule : 2,85% pour un crédit immobilier, qui dit mieux ?

Credixia, propose un prêt immobilier à taux révisable particulièrement bas. Une offre qui traduit bien la mentalité actuelle des banques
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : John Taylor)

Jusqu'où ira la baisse des taux des crédits immobiliers ? Déjà en assez net repli ces derniers mois, ils semblent encore susceptibles d'évoluer vers le bas en cette rentrée. Il n'y a qu'à voir l'offre que fait aujourd'hui Credixia, un courtier spécialisé dans le crédit immobilier: il propose un prêt à taux révisable au taux de 2,85% sur 20 ans. Ce taux est sans limitation à la baisse, il peut monter dans la limite de 1 point maximum par rapport au taux de départ (soit un maximum de 3,85%) si les taux d'intérêt venaient à remonter. Le risque pour l'emprunteur est inexistant puisque le taux de départ est plus bas qu'un taux fixe, et que ce taux ne peut augmenter que d'1 point soit un taux équivalent au taux fixe du moment.

Une offre symptomatique à plus d'un titre

Cette offre est symptomatique à double titre. Elle démontre déjà que les banques sont prêtes à baisser toujours un peu plus le curseur pour assurer les chiffres de production fixés par leurs directions respectives. Soit une bonne nouvelle pour les candidats à l'accession à la propriété. Elle confirme ensuite la tendance durablement baissière des taux d'intérêt, puisque les établissements bancaires ne se hasarderaient pas à proposer de telles affaires s'ils n'avaient pas la certitude que le contexte actuel est propice à la poursuite des politiques accommodantes des banques centrales.

Pour aller plus loin : simulez votre taux de crédit immobilier

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 12/10/2012 à 15:34
Signaler
Savez-vous que derrière vos maux, euh pardon vos mots, il y a des être humains ? Est ce que les marchés vont bien ? Je m'en fou ! Ce que je sais, c'est qu'une maison vaut, en moyenne (http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/prix-immobilier-120...

à écrit le 19/09/2012 à 22:52
Signaler
Cet article amène quelques commentaires : 1- CREDIC+XIA est un courtier donc ce n'est pas lui qui propose ce taux, c'est la banque auprès de laquelle il a négocié pour son client avec des conditions de prescription et il l'affiche comme pub pour atti...

à écrit le 19/09/2012 à 20:33
Signaler
Ne rêvez pas, 2,85%, c'est pour les excellents dossiers (10 000 euros de revenus mensuels). C'est une pure opération de com qui ne concerna que quelques dossiers.

à écrit le 19/09/2012 à 13:16
Signaler
Eh non il n'y a pas de piège.... j'ai moi-même emprunté à taux variable en 2008, 1ère année à 3,45 %, depuis mon taux a baissé chaque année, j'ai reçu la semaine dernière ma dernière révision, je suis à 2,09 %.... c'est donc une excellente affaire !

à écrit le 19/09/2012 à 12:43
Signaler
Il faut la gonfler la bulle avant qu'elle n'explose, donc baisse des taux, pour les gogos !!!

à écrit le 19/09/2012 à 12:17
Signaler
Si se taux de 2,85% est vraiment capé a 1% maximum sur toute la durée du prêt (ex 20ans) c'est effectivement bien. Mais la révision c'est généralement 1% chaque année, et là c'est vite nul. Les pigeons a tomber dans le piège des taux révisables soit...

le 19/09/2012 à 12:44
Signaler
Les taux : Taux révisable, Taux révisable capé structuré, Taux révisable Capé. Voilà donc soit c'est Capé et donc là il n'y a pas de pigeon, soit Capé structuré et la le client signe un document précisant qu'il est capé 1% hausse baisse sur 10 ans et...

le 20/09/2012 à 17:49
Signaler
je ne sais pas quand tu as vu une baisse des taux de 1% sur 1 an mais pas sur terre en tt cas pt etre que nos amis martiens ont un marché immo plus volatile que le notre ??? mdr

à écrit le 19/09/2012 à 9:30
Signaler
Attention taux révisable, c'est à dire si demain nous prenons une inflation à 12% les taux suivront!.

le 19/09/2012 à 11:04
Signaler
rien d'exceptionnel, j ai réalisé encore un pret cette semaine à un client à 3.55 % sur 25 ans.. donc 2.85 en variable c'est meme nul..... car dès que les taux auront augmenté,s (le taux directeur ne pouvant plus baissé car caismeent à zéro...) il se...

le 19/09/2012 à 11:05
Signaler
Tu parles sans connaître ! tu sais ce que c'est le taux révisable Capé 1,2,3 ???? J'ai pas l'impression alors dis rien SVP !!!

à écrit le 19/09/2012 à 8:05
Signaler
Mais alors qu'est ce que vous proposez s'il ne faut pas acheter ? C'est vrai que c'est mieux de louer son appart à 1000 euros pars mois pour avoir au bout de 20 ans dépenser 240 000 euros en pure perte, puisque je ne possède rien après avoir sorti c...

le 19/09/2012 à 8:43
Signaler
C'est trop facile de conseiller retrospectivement, par exemple je pourrais dire qu'il fallait mieux acheter de l'or que sa maison il y a 10 ans. Retrospectivement c'etait plus rentable. Aujourd'hui le problème c'est les prix et leur évolution future ...

le 19/09/2012 à 8:55
Signaler
Je suis tout a fait d'accord, vous ne pouvez pas conseiller retrospectivement. L'immobilier n'est pas aussi attractif qu'avant. Taxe fonciere/habitation, syndic (charges+reparation), interet du credit et vous calculez que cela ne vaut pas trop le co...

le 19/09/2012 à 9:23
Signaler
Même raisonnement pour la Bourse ! J'attends j'attends jattends oh zut j'ai acheté au plus haut !! Il faut arrêter de se poser la question du : c'est trop cher, ça va baisser, .... Tout ceux que j'ai entendu dire ça depuis 10 ans sont toujours locata...

le 19/09/2012 à 10:26
Signaler
Vous parlez dans le vide : les primo accédants doivent avoir des dossiers bétons pour acheter et je leur conseille d'eviter les centaines de milliers de taudis qui traînent à des prix surréalistes sur le marché. Pour les autres, c'est à dire ceux qui...

le 19/09/2012 à 14:39
Signaler
IL faut tenir compte de l'inflation dans votre calcul: l'inflation diminue mécaniquement le coût des intérêts: votre crédit immo en taux fixe ne subit pas l'inflation alors qu'un loyer si.....

à écrit le 18/09/2012 à 22:20
Signaler
La baisse des taux est une mauvaise nouvelle pour les acheteurs : elle est la cause principale de la hausse dse prix. S'endetter pour 300 000 euros pour acheter un studio, même à2,85%, n'est pas une bonne nouvelle : c'est un cauchemard (pour l'empru...

le 19/09/2012 à 7:25
Signaler
Je déconseille fortement aux primo accédants d'acheter : dans une conjoncture de fort chômage et d'incertitude absolue, acheter un bien immobilier sans aucune perspective de plus value, c'est se mettre des boulets aux pieds et ne faire le bonheur que...

à écrit le 18/09/2012 à 21:20
Signaler
Le vrai chiffre qui bouscule c'est 400000 euros pour la moindre maison pour une famille dans n'importe quelle grande ville de province ( je dis bien dans la ville , pas le pavillon en zone périurbaine). C'est à cause de ça que les français n'achètent...

le 19/09/2012 à 8:33
Signaler
Et des deux piÚces de 50 mÚtres carrés à Paris et proche banlieue à 450 000 euros vous trouvez ça normal????

le 19/09/2012 à 10:28
Signaler
Surtout qu'à Paris intra muros, vous trouvez à 100.000 euros moins cher et sans trop de négociation. Il y a encore beaucoup de proprios qui n'ont pas bien saisi ce qu'il se passait dans le monde et en France. (je précise que je suis proprio et que j'...

à écrit le 18/09/2012 à 18:49
Signaler
8500?/m²... +65% d'impôts locaux... qui dit mieux? Les taux d'intérêt n'ont au final qu'une importance relative dans la conjoncture actuelle. La lisibilité du marché et de ses véritables conditions sont les principales sources du marasme actuel. Qua...

le 18/09/2012 à 19:16
Signaler
je ne suis pas tout a fait d'accord avec vous

le 18/09/2012 à 20:44
Signaler
@simple citoyen a raison, le capital et la durée de l'emprunt sont les principaux critères qui déterminent une opération. la conjoncture actuelle doit inciter à la prudence, tant sur la durée que sur la valeur des biens.Nous allons vers une correctio...

le 18/09/2012 à 21:23
Signaler
Y en a encore qui croient à l'exception française : aucune correction en vue. C'est beau d'être croyant, si si !!

le 19/09/2012 à 9:01
Signaler
MDR çà fait 12 ans qu'on nous promet une baisse !

le 19/09/2012 à 10:30
Signaler
Ben elle a eu lieu partout la correction, sauf en France mais vous avez raison, nous avons une solide ligne Maginot qui nous protège de tout aléa : la preuve, le nuage de Tchernobyl qui s'est arrêté sur le Rhin en 86...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.