Prix de l'immobilier : "Il va y avoir un nouveau record à Paris"

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Peut-on s'attendre à une baisse des prix de l'immobilier dans la capitale ? Pas vraiment, à en croire Thierry Delesalle, notaire à Paris, qui commentait ce jeudi les derniers chiffres de l'indice Notaires-Insee publiés le même jour. "Il va y avoir un nouveau record à Paris", a-t-il prévenu, indiquant que les indicateurs avancés pointaient une hausse des prix à venir en septembre et en octobre.

En effet à Paris, le recul enregistré au quatrième trimestre 2011 et au premier trimestre 2012 semble déjà bien loin. Au deuxième trimestre, les prix sont ainsi repartis à la hausse (+1,0%), pour se rapprocher à nouveau du record du troisième trimestre 2011 (8.370 euros le mètre carré), à 8.340 euros le mètre carré, selon les chiffres publiés jeudi par les notaires de Paris. Sur un an, la hausse des prix dans la capitale se monte désormais à 2,5%. La situation de l'Ile-de-France dans son ensemble est plus nuancée que celle de Paris, mais les prix ne se replient que légèrement en petite couronne (-0,3%) et en grande couronne (-0,5%).

Pour expliquer cette nouvelle progression des prix parisiens, Thierry Delesalle explique que la légère hausse des taux d'intérêt des crédits immobiliers au premier trimestre (suivie depuis par un nouveau recul) a dissuadé certains acheteurs, cette attitude se reportant sur le deuxième trimestre du fait du décalage entre la signature de la promesse et la conclusion de la transaction. L'évolution du régime fiscal des plus-values et la fin programmée du dispositif Scellier ont, en outre, entraîné un certain attentisme des investisseurs, après un pic au quatrième trimestre 2011. Le report de l'assurance-vie vers l'immobilier, nettement établi fin 2011, "est en forte diminution", selon le notaire parisien. Ces facteurs auraient pu induire une baisse des prix, mais dans le même temps, "il y a eu diminution importante des vendeurs", souligne Thierry Delesalle. La demande et l'offre ayant évolué quasiment dans le même sens et dans les mêmes proportions, les prix se tiennent, a-t-il expliqué.

Pour aller plus loin :

Découvrez les prix de l'immobilier jusque dans votre rue

Calculez votre taux de crédit immobilier

Les SCPI, un autre moyen d'investir dans l'immobilier

Découvrez notre espace immobilier de bureau

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 100
à écrit le 24/09/2012 à 19:08
Signaler
Jean-François Buet (Président de la FNAIM) "Un propriétaire a intérêt à accepter maintenant une baisse de 5 % de son prix de vente plutôt que de s?exposer demain à une décote supplémentaire : il vaut mieux se couper la main que le bras". A la fin de...

à écrit le 24/09/2012 à 12:38
Signaler
De toute évidence "Immobilier Bof" est particulièrement perspicace et notamment quand il cite ces trois pays!! C'est bon d'avoir des analyses de cette tenue!! B. Si vous en aviez d'autres comme ça, surtout n'hésitez pas!!

à écrit le 21/09/2012 à 17:35
Signaler
Les bénéficiaires des fortes émissions monétaires n'ont qu'une seule obsession: acquérir notamment de l'immobilier pour convertir leur papier-monnaie en biens réels. Voilà pourquoi les prix immobiliers ne baissent pas et ne baisseront pas. Bien plus,...

le 24/09/2012 à 0:54
Signaler
Sauf que la demande de crédit immobilier est en chute de 42%... Voila pourquoi le volume des ventes chute et pourquoi les prix sont condamnés à baisser. L'immobilier n'offre aucune sécurité. Les Américains, les Irlandais, les Espagnols ont cru le ...

le 24/09/2012 à 13:27
Signaler
Donc, le nombre de transactions baisse, les prix se maintiennent, ce qui est logique puisque seules les transactions les plus chères se dénouent (on commence toujours par écrémer par le bas en la matière). Tout est logique et certainement pas annonci...

le 24/09/2012 à 14:27
Signaler
Votre argument relatif à l'inflation butte sur un fait : vu les prix atteints aujourd'hui, très rares sont ceux qui disposent du cash nécessaire pour acheter un bien immobilier. Ils opteront plutôt pour un lingot. En outre les objections formulées ...

le 24/09/2012 à 17:42
Signaler
Ouais, marrant ça comment la France est le seul pays développé à ne pas avoir vu ses prix s'effondrer. Marrant aussi comment Sarko a déversé le fric public sur le marché ces dernières années (ptz, scellier, donations...). Marrant enfin comment le fra...

le 29/09/2012 à 18:44
Signaler
Mais vous avez de très belles maisons à vendre dans la Creuse à 120.000 euros FAI Cela ne vous intéresse pas Ah oui, vous Messieurs, vous voulez la baisse à Neuilly sur Seine ou à Boulogne Billancourt. Comme c'est drôle, moi aussi....

le 01/10/2012 à 13:45
Signaler
Dire que l'immobilier est en bulle perfusée étatiquement ne contredit pas la différenciation des produits par les prix en fonction de leurs prestations...Mauvais esprit va ! Ou AI peut être ?

à écrit le 21/09/2012 à 12:37
Signaler
Même à Paris (13ème) "il y a très peu d'acquéreurs", "Principalement les séniors" Quand une catégorie structurellement nette vendeuse devient la principale source d'acheteurs, ça sent vraiment le sapin. Source : http://www.lavieimmo.com/immobilie...

à écrit le 21/09/2012 à 1:26
Signaler
"Un nouveau record" ? N'oublions pas qu'il faudrait que les acheteurs aient les moyens de payer des prix supérieurs à ceux d'aujourd'hui, ce qui est très improbable : jusqu'ici la hausse était justifiée par un contexte très particulier (taux très bas...

à écrit le 21/09/2012 à 0:25
Signaler
Il est naif de penser que lorsqu'il y a une bulle les proprietaires vendent au plus haut et les cretins achètent. En réalité les investisseurs accumulent d'autant plus que leur bien a de la valeur. Il y a ceux qui veulent se loger et vendent plus che...

à écrit le 17/09/2012 à 15:11
Signaler
N'oublions pas qu'il s'agit là des placements faits avec les dernières donations en franchise de droits de mutation. Depuis cet été, c'est fini, ce qui réduit sensiblement la solvabilité des acheteurs. Les vendeurs doivent se résoudre à baisser leur...

à écrit le 15/09/2012 à 12:57
Signaler
Comme toujours nos gouvernants qui alimentent la hausse à Paris. Ce fut les prêts à taux zéro (subvention à l'achat) et c'est maintenant l'aggravation de l'imposition des plus-valures qui raréfie la fluidité et donc l'offre. L'impôt va se retrouver d...

le 15/09/2012 à 13:39
Signaler
Non non, les plus-values immobilières vont continuer à échapper à l'impôt sur le revenu, ce qui encourage les vendeurs. Par contre, la franchise reste de 30 ans, ce qui décourage l'achat spéculatif. Par ailleurs la politique gouvernementale tend dé...

à écrit le 15/09/2012 à 9:07
Signaler
Ouaf, ouaf, La dégringolade des prix est enclenchée, et ça va faire mal !! Bien pire qu'en 2009 !! Et tous ces articles bidon n'y changeront rien !!

le 19/09/2012 à 12:46
Signaler
Je surveille Seloger, et je vois la multiplication des offres de vente depuis la rentrée de septembre, attendons sagement le 1er janvier 2013 pour en voir les conséquences sur les prix, cela promet des soldes d'hiver mémorables.

à écrit le 14/09/2012 à 17:52
Signaler
Le marché est haut parce qu'il n'est pas vendeur : ceux qui ont des biens immobiliers les conservent par précaution. Il y a donc peu de transactions. Par les temps qui courent, on préfère la sécurité de la pierre et le confort d'un bon logement que d...

le 14/09/2012 à 19:26
Signaler
ben les acheteurs renoncent mon vieux, car ils savent que ca a commencé a baisser et que ca va s'accelerer!! de plus inutile de faire le grand discours sur la fuite des vendeurs: tout le monde a internet, et tout le monde voit les annonces qui se mu...

le 14/09/2012 à 19:51
Signaler
Contrairement à ce que vous écrivez, la baisse (22 % !!!) du nombre de transactions est due à un effondrement de la demande : les banques ont enregistré une chute des demandes de crédit et elles prêtent elles-mêmes à des conditions bcp plus restricti...

le 14/09/2012 à 21:16
Signaler
Mais je n'ai aucune intention de vendre mon appartement ! Que voulez-vous que j'achète ? Des actions très incertaines dans une bourse qui rince tous les deux ans ? Un contrat d'assurance vie qui ne rapporte rien et qui est fondé sur des obligations d...

à écrit le 14/09/2012 à 16:10
Signaler
« Les ventes de logements sans défaut et bien situés représentent désormais l?essentiel de l?activité. Or ils sont vendus au prix fort du marché, ce qui gonfle artificiellement le cote de l?immobilier parisien », explique Jean Delassale, président de...

le 14/09/2012 à 17:16
Signaler
" Baissez votre prix avant la dégringolade prévisible et/ou le coup de trique fiscal sur la pierre" dites-vous ? Bien tenté, mais je ne pense pas qu'il y aura sur ce forum un gugusse pour vous vendre son appartement en dessous de son prix :)

le 14/09/2012 à 17:57
Signaler
Mais mon pauv' monsieur, si votre bien ne se vend pas, c'est qu'il n'est pas à "son" prix. Il est dangereux d'attendre le pigeon : si le volume des ventes chute alors que les taux sont à moins de 4 %, que va-t-il se passer lorsque les taux remonteron...

le 14/09/2012 à 18:52
Signaler
Personnellement, je ne suis pas vendeur. Mais il ne se passe pas une semaine sans que je reçoive des offres d'achat spontanées. C'est dire l'importance du volume de la demande !

le 14/09/2012 à 19:27
Signaler
Laissez le dans son illusion , ce brave vendeur papy!! quand il aura compris que les acheteurs n'ont pas envie d'acheter maintennat "au prix"' car ils savent que ce prix la aura baissé de 10% dans un an minimum, il sera trop tard pour lui!!! :))

le 14/09/2012 à 19:34
Signaler
cest pas beau de mentir, monsieur l'agent immobilier! On vous voit venir a des kms!!

à écrit le 14/09/2012 à 12:46
Signaler
Vu comment on sait comment ça fonctionne j'aimerai bien savoir combien ça coûte au lobby un article comme ça? " - bonsoir, j'ai besoin de faire paraître un article disant que les prix vont monter. - vous rigolez? on va passer pour quoi. Tout le ...

à écrit le 14/09/2012 à 12:41
Signaler
chiffres biaisés car meme les notaires disent que le nombre de ventes est en chute libre et seuls les biens de haute gamme se vendent...donc tirent de manière artificielle les prix à la hausse...le problème , c est que tout les gogos néo-proprios pen...

le 14/09/2012 à 17:19
Signaler
Ben non, y a pas de Ponzi en immobilier, parce que ce sont des biens réels : pas des chiffons de papier. Justement, c'est ce qui fait que l'immobilier est sécuritaire et rentable sur la durée : si l'on peut vendre n'importe quelle fiction à la bourse...

le 14/09/2012 à 19:56
Signaler
Allez dire ça aux américains, aux Irlandais, aux Espagnols... La pierre est un bien spéculatif comme un autre, qui peut se dévaluer. Le marché fonctionne avec l'argent des primo-accédants qui permettait aux propriétaires d'un studio de le vendre pou...

le 24/09/2012 à 17:16
Signaler
La bourse n'est pas une fiction, il y a de la vraie entreprise avec des vrais salariés, un vrai chiffre d'affaires, un vrai bénéfice, un vrai environnement économique propice ou pas à son développement...Mais il y a aussi son lot de spéculateurs qui ...

à écrit le 14/09/2012 à 11:52
Signaler
L'immobilier sera toujours un bon placement, dès lors que le prix d'acquisition est en adéquation avec les autres dépenses.Si le prix d'achat est trop élevé il y perdra, surtout s'il pense revendre rapidement, s'il y passe toute sa vie il y perdra mo...

à écrit le 14/09/2012 à 10:02
Signaler
"Faut vous rendre à l'évidence : malgré vos prédictions permanentes sur les forum depuis tant d'années, les prix immobiliers augmentent au rythme de l'inflation réelle." lis mon message sur les maths mon vieux: certes ca continue d'augmenter tres le...

le 14/09/2012 à 17:21
Signaler
"Cette légère hausse cache une formidable baisse" : vous êtes impayable. Avez-vous déjà convaincu une seule personne sur quoi que ce soit dans votre vie ?

le 14/09/2012 à 19:29
Signaler
rira bien qui rira le dernier.... Mouillart , prof et economiste pro immo, l'a deja compris lui et fait le forcing pour remetre en place le ptz et inverser la tendance....... a votre avis pourquoi les boss d'AI (qui eux connaissent les maths), sont e...

le 24/09/2012 à 17:19
Signaler
Exactement ! Si ça va aussi bien et que le prix n'est pas le problème, pourquoi demander à l'Etat de stimuler la demande ?

à écrit le 14/09/2012 à 9:52
Signaler
au grands donneurs de leçons en economie qui parlent d'inflation, etc.... voici un graph qui va en remmetre plus d'un a sa place (AI , notaires et vendeurs ) J'espere que votre niveau en maths est pas trp mauvais : c'est du niveau 1ere S, ca devrait...

le 14/09/2012 à 17:25
Signaler
Ouh la la, grosse salade Voila ce qui arrive quant on est totalement incompétent : on ne se rend même plus compte de ses erreurs de raisonnements. Surtout, ne faites rien avec votre argent (si par miracle vous avez pu en avoir, par héritage par exemp...

le 14/09/2012 à 19:28
Signaler
et ben prouvez-moi le contraire.... :)) parce que votre message la, il ne sert a rien! :) aucun argument

à écrit le 13/09/2012 à 18:46
Signaler
Faut vous rendre à l'évidence : malgré vos prédictions permanentes sur les forum depuis tant d'années, les prix immobiliers augmentent au rythme de l'inflation réelle. Parce que ce sont des biens réels, qui correspondent à des besoins réels (faut bie...

le 13/09/2012 à 19:40
Signaler
On verra bien : je conseille aux jeunes de patienter, acheter au plus haut en s'endettant sur 30 ans avec une fiscalité qui ne peut que s'aggraver, et en période de chomage en forte hausse, c'est juste faire les fins de mois (de plus en plus difficil...

le 14/09/2012 à 17:29
Signaler
Désolé si votre situation personnelle est délicate. Heureusement, rien ne vous oblige à acheter si vous n'avez ni les moyens, ni le crédit. Mais si votre situation personnelle se rétablit un jour, alors vous pourrez réfléchir avec moins d'aigreur à l...

à écrit le 13/09/2012 à 18:25
Signaler
très drole le post de Mr Villeroy,sans doute un agent immobilier!!mais je me dois de répondre....contrairement a ce qui est dit, il y a deux millions environ de logements vacants en france donc non, nous ne manquons que de logement sociaux!!c'est vra...

le 24/09/2012 à 17:38
Signaler
Mais oui ça va très bien, encore une fois, c'est pour ça que l'on stimule la demande depuis 6 ans hein, parce que ça va bien...C'est marrant ça, le problème en immo c'est jamais le prix, c'est toujours le niveau des subventions d'Etat et les banques ...

à écrit le 13/09/2012 à 17:54
Signaler
Divorce, décès et déménagement (les 3 D) ont toujours alimenté une partie du marché de l'immobilier. Seul le "décès" provoque une offre sans demande en contrepartie (alors que le divorce multiplie la demande de biens et que déménagement / emménagemen...

le 14/09/2012 à 16:17
Signaler
N'oubliez pas une chose : avec les 3 D, certains sont obligés de vendre. Personne n'est jamais obligé d'acheter.

le 14/09/2012 à 17:31
Signaler
C'est bien vrai. Personne n'est obligé d'acheter. On peut toujours louer - mais il faut digérer le fait de perdre l'argent du loyer.

le 14/09/2012 à 20:06
Signaler
N'oubliez pas une seconde chose : lorsque les prix de l'immobilier baissent, il est rentable d'attendre : la baisse paye le loyer. ex : vous louez un appartement pour 2000 euros. Vous pourriez l'acquérir pour 1 000 000. Loyer annuel : 24 000. Bais...

à écrit le 13/09/2012 à 17:23
Signaler
ah ah ah ah ... à chaque fois que l'on constate, ce qui est normal, que prix de l'immobilier augmente au rythme de l'inflation réelle, les grands adorateurs de la secte fanatique de l'écroulement des prix immobilier s'excitent pour nous démontrer que...

le 14/09/2012 à 16:16
Signaler
5000 licenciements dans les agences, -22 % de chute du volume des ventes alors que les taux sont ridiculement bas, faillite du crédit foncier, demandes de prêts en chute libre... Ca vous suffit pas pour commencer à comprendre ? Ne serait-ce pas vous ...

le 14/09/2012 à 17:38
Signaler
Super, alors mon appartement doit être "bien situé et sans défaut", puisque mon voisin vient de vendre le sien au prix actuel du marché parisien. Honnêtement, je ne m'en doutais pas, je pensais que c'était un appartement sympa, mais puisque vous le d...

le 14/09/2012 à 19:33
Signaler
si vous croyez vos voisin sur paroles, sur le fameux prix, vous etes bien naif.. :)))

à écrit le 13/09/2012 à 17:07
Signaler
@Tavel : Ouais, c'est plus subtile : mauvaises nouvelles économiques (chômage, récession) = conservatisme économique = refus de vendre = achat de précaution de pierre = prix qui résistent et augmentent lentement. Bonne nouvelle économique = optimisme...

à écrit le 13/09/2012 à 16:51
Signaler
Bravo à La Tribune qui propage la propagande de quelqu'un rémunéré au.... pourcentage du prix de vente! Comme par hasard, juste après un article qui dit que les prix dans l'ancien vont baisser! C'est le même mécanisme à chaque fois: un article sérieu...

le 13/09/2012 à 17:09
Signaler
Plutôt bravo à l'objectivité de la Tribune de passer les deux opinions, parce que dans les faits, tous ceux qui ont annoncé la hausse des prix ont eu raison, et ceux qui ont joué à la baisse ont perdu et continue à faire perdre ceux qui les croient.

le 13/09/2012 à 17:14
Signaler
Les avocats de la place de Paris ??? Mais ils n'ont rien à voir et aucune connaissance des prix de l'immobilier à Paris ! Vous confondez avec les notaires qui sont indépendant et, effectivement, confirme une hausse régulière des prix à Paris et en p...

le 13/09/2012 à 17:38
Signaler
Euh oui, je confirme : les "avocats en immobilier" traitent essentiellement des litiges, et de la sécurisation juridique des opérations de construction réhabilitation. Ils n'ont rien à voir et n'ont aucune expertise en prix et marché immobilier (ils ...

le 13/09/2012 à 17:53
Signaler
Comme disait W. Churchill, il ne faut croire aux statistiques que quand on les a falsifiées soit-même...

le 13/09/2012 à 18:12
Signaler
Ouais, mais Churchill a fini ruiné. Donc y a meilleur modèle pour réfléchir et gérer intelligemment à son patrimoine, quand même.

le 14/09/2012 à 17:41
Signaler
Ce qui est sûr c'est que vous n'êtes pas "iavocat". Vous n'y connaissez rien. Pour faire bref, un avocat n'est JAMAIS indépendant, il travaille pour l'intérêt de son CLIENT. Donc si le client est vendeur, il sortira une estimation haute, si le client...

à écrit le 13/09/2012 à 16:49
Signaler
Bonjour, Il y a beaucoup de passion dans ces commentaires ,suivant si l'on est déjà ou pas encore propriétaire.Il faut quand même savoir que ni les commentaires ni les articles qui les initient ne feront bouger les choses. La vraie valeur d'un bien e...

à écrit le 13/09/2012 à 16:32
Signaler
Comme les prix à Paris sont plus élever qu'en Province, pourquoi les taxes sont-elles si faibles à Paris alors qu'en Province, c'est en augmentation constante ? Les impôts des provinciaux servent à financer le RER déplorable de Paris (1 heure 45 entr...

le 13/09/2012 à 16:44
Signaler
Parce que Paris est très concentré : proportionnellement moins de taxes, d'accord, mais beaucoup beaucoup plus de ménages solvables au m2 pour les payer : au résultat, beaucoup plus de revenu à Paris qu'ailleurs, pour un montant acceptable à payer po...

le 13/09/2012 à 16:50
Signaler
1H45 d'Orly à Charles de Gaulle en RER ??? A mon avis pour le prenez dans le mauvais sens. Consultez le plan à l'endroit et vous mettrez 30 mn.

à écrit le 13/09/2012 à 16:22
Signaler
Personne ne veut vendre, car aujourd'hui car quoi acheter de plus sûr et plus utile que son 'immobilier ? On construit moins car il y a moins de financement. Donc faut payer pour acheter et c'est pas prêt de changer.

à écrit le 13/09/2012 à 16:04
Signaler
Les "petits propriétaires" se cramponnent à la valeur fictive de leurs biens, on les comprends mais ils ont tort.Si les prix devaient encore monter, ce qui est bien entendu impossible, ces mêmes personnes ne pourraient jamais acheter plus grand faute...

le 13/09/2012 à 16:28
Signaler
Ca fait depuis 2006 que je lis que les prix ne peuvent plus monter. Depuis, cela a pris 30%. Je comprends plus très bien comment on peut affirmer ce genre de chose.

le 13/09/2012 à 16:38
Signaler
"La location étant plus que payé par les intérêts de l'assurance vie" ??? Vous voulez rigoler ??? Rendement après taxe et IR marginal d'un acheteur moyen : 0,5% i.e. rendement négatif de -2,5 % par rapport à l'inflation réelle.

le 13/09/2012 à 16:40
Signaler
Mais je ne suis pas certain que le marché attendra que vous compreniez ... En revanche il y vous le constaterez Pour finir aucune classe d'actif n'est sans risque et/ou en hausse continue. Quant au rendement de l'immobilier, nouvelles charges fiscal...

le 13/09/2012 à 16:48
Signaler
De manière évidente, le marché régulièrement et normalement haussier ne suit jamais votre grande pseudo expertise à la baisse :)))

le 13/09/2012 à 18:01
Signaler
Oui régulièrement aussi, surtout entre 1992 et 1999

le 13/09/2012 à 18:21
Signaler
Entre 1992 et 1999 y a eu une bulle boursière qui fait monter le CAC de 2700 à plus de 5000 points attirant les capitaux : les prix de l'immobilier ont alors stagné. En 2000 la bulle a éclaté et depuis les prix immobiliers ont rattrapé pour revenir à...

le 13/09/2012 à 18:47
Signaler
D'ailleurs en entier, c'est "La bourse spécule, la pierre pécule et le propriétaire enc ...aisse"

le 13/09/2012 à 19:10
Signaler
... du malheur de rester locataire trop longtemps... :)))

à écrit le 13/09/2012 à 15:30
Signaler
L'augmentation de valeur des "biens réels" est proportionnelle à la création monétaire : la hausse continue de l'immobilier parisien est inéluctable en raison de l'impression des euros et du rachat des dettes par la BCE (comme l'augmentation du prix ...

le 13/09/2012 à 16:07
Signaler
Les achats d obligations étant stérilisés et la monnaie ne circulant pas dans la sphère réelle le raisonnement tombe à l eau. - 20 % avant la fin du mandat Hollande, garantis

le 13/09/2012 à 16:40
Signaler
Ah ah la monnaie ne circulant pas dans la sphère réelle : mais allez en parler aux cours du cuivre, du pétrole et... de l'immobilier ! Faux à tout faux. Les prix vont mécaniquement monter. Inévitable.

le 13/09/2012 à 16:55
Signaler
Ce n est pas la même monnaie qui alimente la hausse des actifs. Tu crois ce que tu veux garçon. Achète même, il faut bien des moutons pour équilibrer un marché. Pourquoi les QE les Twist et les LTRO n ont aucun effet sur les variables de l économie r...

le 13/09/2012 à 17:12
Signaler
Ajusté sur l'inflation, la hausse de l'immobilier est, comme celle de l'or et du cuivre que vous l'indiquez, juste normal. Voilà pourquoi il est naïf de jouer à la baisse.

le 13/09/2012 à 17:30
Signaler
"car la monnaie ne se déplace pas de Finance vers la sphère économique" : ben si, et cela s'appelle l'inflation. Honnêtement, vous saviez pas ?

le 13/09/2012 à 17:50
Signaler
Tu écris des bêtises l?immobilier pulvérise l inflation depuis la fin des 90's ainsi que l'augmentation moyenne des salaires cassant ainsi la relation historique entre revenu disponible & prix au m2 ( Jacques Frigit) Dès lors le réajustement n'est ...

le 13/09/2012 à 18:00
Signaler
Si vous preniez le temps de lire "faux" vous vous calmeriez sans doute un peu. Alors : Pour @faux n°1 : L?immobilier en France surperforme largement l'inflation sur les 15 dernières années avec un doublement des prix grosso modo versus 20 % d'inf...

le 13/09/2012 à 18:39
Signaler
Non, non, je dis juste que l'immobilier résiste toujours à l'inflation réelle. Voilà pourquoi elle donne l'impression de surperformer l'inflation des instituts nationaux de statistiques. Lissé de 1991 à 2012, les prix ont augmenté de 3% par an. C'est...

le 13/09/2012 à 18:55
Signaler
Vous partez vous réfugier en Asie ? Ben j'espère pour vous que c'est pas à Tokyo ou Honk Kong parce que si les prix immobiliers parisiens vous donnent des vapeurs, là-bas ce sera l'attaque cardiaque.

à écrit le 13/09/2012 à 15:02
Signaler
Thierry Delesalle passe sur tous les medias pour diffuser sa propagande, un peu à la Mouillart personne n'est dupe ici! la courbe de la dérivee des prix en fonction du temps (dP/dt) montre très clairement que dans les prochains mois, la baisse va s'...

le 14/09/2012 à 20:10
Signaler
En fait, il est assez honnête : il reconnait que les moyennes ne sont pas les prix des biens moyens mais qu'elles sont artificiellement gonflées par le luxe et les biens sans défaut qui constituent l'essentiel de l'activité. Quant à Mouillart, ça fa...

à écrit le 13/09/2012 à 14:50
Signaler
Le même jour, des commentaires baissiers, d'autres haussiers, sans doute commandés par des personnes intéressées!! La réalité est que les prix, surévalués d'au moins 25% vont rapidement dégonfler au vu de la conjoncture dramatique actuelle. N'oublio...

le 13/09/2012 à 15:15
Signaler
On parle de Paris là... Malheureusement ça fait 10 ans qu'on dit que les prix vont baisser de 25%... Je me souviens des prix dans le 6e arrondissement, l'arrondissement le plus cher, au milieu des années 1990 (il y a un peu plus de 15 ans) autour de ...

le 13/09/2012 à 15:44
Signaler
Faut faire attention en parlant de prix. Il y a une constante: le prix a toujours été plus élevé à Paris qu'en Province. Par contre quand on regarde sur le cycle long, les prix ont pas mal bougé, avec de longues période de hausse (10 ans en moyenne) ...

à écrit le 13/09/2012 à 14:41
Signaler
et ben ce cher Thierry Delesalle monte au creneau a la rescousse de l'immo pour prendre le relais de Mouillart.....c'est pathétique de voir cela... N'ont ils pas compris que de nos jours avec internet,toute propagande est complètement inutile!

à écrit le 13/09/2012 à 14:20
Signaler
bon prendre l avis de quelqu un qui a interet a avoir des prix eleves car il est remunere a la commission n est certainement pas la meilleur facon de faire, un peu comme si on demandait a un vendeur de chez renault s il faut acheter une voiture neuve...

à écrit le 13/09/2012 à 13:53
Signaler
Ce n'est pas grave. Avec tout ce que j'économise depuis le début du mois sur le prix de l'essence, et bientôt sur le gaz, je peux bien mettre 20 000 euros/m2. Surtout quant on sait que je pourrai revendre dans 2 ans à 30 000 euros/m2, minimum. Le to...

le 13/09/2012 à 14:12
Signaler
très bon !

à écrit le 13/09/2012 à 13:33
Signaler
Rendez-vous dans 2 ans.... 6.000? le m² à Paris.

le 13/09/2012 à 13:55
Signaler
Mon cher Boule, cela fait de nombreuses années que l'on lit des commentaires tels que le vôtre.

le 13/09/2012 à 14:48
Signaler
11 000euros... on parie?

le 13/09/2012 à 15:20
Signaler
pari tenu !

le 13/09/2012 à 16:10
Signaler
Perso, je mise et parie sur les 11.000, sans risque.

le 14/09/2012 à 16:11
Signaler
11 000 ? Mais l'argent des acquéreurs, il viendra d'où selon toi ?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.