Bitcoin : après la faillite de FTX, les cours ne devraient pas remonter avant longtemps

L’hiver crypto était déjà là depuis quelques mois, mais la chute de la plateforme FTX a encore fait baisser le cours du bitcoin et de nombreuses autres cryptomonnaies. Des cours qui ne devraient pas remonter avant plusieurs mois, voire plusieurs années, tant la déflagration de la faillite FTX inquiète l’écosystème crypto.
Le cours du Bitcoin a perdu 20% en quelques jours suite à la chute de FTX, mais la baisse de son cours n'est peut-être pas terminée. (image figurative d'un bitcoin devant un cours de bourse)
Le cours du Bitcoin a perdu 20% en quelques jours suite à la chute de FTX, mais la baisse de son cours n'est peut-être pas terminée. (image figurative d'un bitcoin devant un cours de bourse) (Crédits : Reuters)

20% de perte en quatre jours. Voilà l'exemple d'un beau krach qui est survenu sur le cours du bitcoin juste après l'annonce de Binance, la plateforme d'échange de cryptomonnaies concurrente de FTX, de vendre tous ses FTT le 6 novembre. Entre le 6 et le 9 novembre, le cours du bitcoin est passé de plus de 21.000 dollars à moins de 16.000 dollars, quand l'ether est passé de 1.500 à 1.100 dollars. Pire encore, le SOL de la blockchain (un réseau d'ordinateurs qui valident des transactions de cryptomonnaies) Solana a perdu 65% de sa valeur en passant de 36 dollars à 12 dollars entre ces trois jours.

Une chute importante des cours, qui a bouleversé les analystes des traders. « S'il n'y avait pas eu l'affaire FTX, on aurait pu bien rebondir après la chute de cet été. On aurait pu suivre les marchés traditionnels qui ont remonté en octobre », regrette Xavier Fenaux, trader chez Interactiv Trading. Mais la descente aux enfers de la deuxième plus grosse plateforme de cryptomonnaies au monde a refroidi les ardeurs des investisseurs qui entrevoyaient un hiver chaud pour les cryptos. « Avec cette histoire, l'écosystème crypto subit une perte de confiance des investisseurs institutionnels. Les flux d'investissements devraient commencer à se tarir », estime Alexandre Hezez, directeur de la gestion financière à la banque Richelieu.

Une chute peut-être pas terminée, des cours qui restent corrélés aux marchés

Si les ventes d'investisseurs en panique ont fait baisser le cours de l'ensemble des cryptos, la courbe descendante n'a peut-être pas atteint son point bas. « A court terme, ce mois-ci ou en décembre, je pense que le Bitcoin pourrait descendre entre 13.000 et 14.000 dollars, quand l'ether pourrait tomber à 800 ou 700 dollars », anticipe Vincent Boy, analyste marché chez IG France. L'expert des marchés financiers se montre même particulièrement pessimiste à moyen terme en voyant « un bitcoin à 9.000 et 8.000 dollars cet hiver et ce printemps si les économies européennes et américaines entrent en récession ».

Le cours des cryptomonnaies reste donc toujours corrélé aux marchés financiers traditionnels d'après l'analyste d'IG. Vincent Ganne, analyste financier indépendant, déclare même sur Youtube que les cryptos « entrent dans leur cinquième et dernière phase de purge » depuis la hausse fulgurante qui avait amené la star des cryptos à près de 60.000 dollars en novembre 2021.

Résistance de l'ether, mais la volatilité des petites cryptos reste élevée

Une vision très négative des cours des cryptomonnaies donc, qui n'est pas partagée par tous. « C'est sûr que la crise provoquée par FTX est très grave et que le bitcoin ne va pas remonter tout de suite. Mais il reste difficile de savoir où il pourrait chuter en ne regardant que les graphiques. Cela va dépendre des prochaines nouvelles qui nous parviendront », nuance Xavier Fenaux. Ce dernier estime plutôt que le marché restera baissier et négatif « tant que le bitcoin ne retournera pas au-dessus des 18.000 dollars qui est un prix plancher qui tenait cet été et jusqu'à l'affaire FTX ».

Le trader reste cependant plus positif sur l'ether qui « a doublé de valeur en passant de 1.000 dollars à près de 2.000 dollars entre juin et août et qui reste toujours au-dessus de ses points bas de cet été malgré la crise FTX. » La cryptomonnaie créée par Vitalik Buterin semblerait donc plus résiliente que bitcoin comme certains autres actifs numériques moins connus. « Le matic de la blockchain Polygon, est tombé à 30 centimes en juin avant de remonter à 1,30 dollars en novembre et aujourd'hui, elle n'est redescendue qu'à 88 centimes. Tout comme le BNB, la cryptomonnaie émise par Binance, qui a chuté à 262 dollars alors qu'elle a connu un plus-bas à 187 dollars en juin », précise le trader. Attention cependant, si le bitcoin est très volatil, ces plus petites cryptos le sont encore davantage.

Un hiver crypto qui pourrait durer

Si toutes les cryptomonnaies ne semblent donc pas atteintes de la même manière par la faillite de FTX, aucune ne devrait connaître un rallye haussier avant quelque temps. Vincent Boy estime qu'il ne faut pas s'attendre à un retour de la hausse du bitcoin avant le printemps 2023 tant la confiance a été entachée.

Sur une perspective de plusieurs années cependant, « nous sommes sur des points extrêmement bas qui pourraient donc être une opportunité d'achat sur une perspective de long terme », rappelle Vincent Ganne aux investisseurs qui ont confiance en l'avenir des cryptomonnaies.

Plus les perspectives de temps s'allongent, plus les avis divergent sur l'évolution des cours des cryptomonnaies. Le gestionnaire de cryptomonnaies Pantera Capital estime que le prix du bitcoin atteindra 150.000 dollars en 2025 quand le milliardaire et investisseur Peter Schriff voit un bitcoin tomber à zéro.

En attendant que les prédictions se réalisent dans un sens ou dans l'autre, n'oublions pas que bitcoin a survécu à de précédentes crises, et ce, depuis plus de dix ans.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 19/11/2022 à 5:19
Signaler
La crypto, c'est comme le casino. Il y a ceux qui perdent et ceux qui perdent beaucoup.

le 25/11/2022 à 19:02
Signaler
Cela m’a rendu millionaire. On entend beaucoup critiquer ceux qui ont raté le train, ne laissez pas la frustration vous envahir, vous pouvez croire ce que vous souhaitez mais des gens s’enrichissent pendant que vous perdez votre temps ;)

à écrit le 18/11/2022 à 19:18
Signaler
Oui, je crois aussi que ça sera assez long. Le bitcoin et ethereum sont nés pour que des organisations centralisés comme FTX (qui ressemble à une caricature de la finance traditionnelle, avec une multiplication de conflits d'interets et d'appropriat...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.