Face au spectre de la taxation, le bitcoin passe sous les 50.000 dollars

 |  | 326 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DADO RUVIC)
Après avoir atteint des sommets à plus de 64.000 dollars, la monnaie décentralisée confirme les premières craintes du début de semaine de se voir davantage réguler. Sans "kracher" toutefois encore, cet actif numérique reste conforme à ses mouvements erratiques, sur une tendance toujours haussière.

Le prix du bitcoin dévissait vendredi, retombant sous le seuil de 50.000 dollars et entraînant les autres cryptomonnaies dans son sillage alors que les investisseurs s'inquiètent de la possibilité de voir les transactions financières lourdement taxées aux Etats-Unis.

A la mi-journée à Paris, le bitcoin chutait de 4% à 49.565 dollars. La semaine a été dure pour la première cryptomonnaie: depuis son sommet historique atteint mi-avril à près de 65.000 dollars, il a fondu de presque 25%.

Les autres cryptomonnaies étaient entraînées dans la glissade, et le marché total perdait 450 milliards de dollars sur la même période, à 1.820 milliards de dollars, selon le site Coinmarketcap qui recense plus de 9.000 cryptomonnaies.

Lire aussi : Bitcoin et les cryptomonnaies ont dévissé de plus de 10%, les vents contraires se renforcent

En hausse de 70% depuis le début de l'année

La presse américaine rapporte que le président Joe Biden veut augmenter la taxation des transactions financières pour financer ses projets d'investissements massifs.

"La menace du régulateur, soit de façon directe soit à travers le percepteur, reste le talon d'Achille des cryptomonnaies", commente Jeffrey Halley, analyste chez Oanda.

"Le bitcoin et les autres cryptos s'étaient aussi emballés avant l'introduction en Bourse de la plateforme Coinbase", a rappelé Fawad Razaqzada, analyste chez ThinkMarkets.

Le bitcoin reste cependant en hausse de 70% depuis le début de l'année. Ces derniers mois, plusieurs institutions de Wall Street, de JP Morgan à BlackRock, ont commencé à acheter des cryptomonnaies pour leurs clients, et le groupe Tesla y a même investi 1,5 milliard de dollars de sa trésorerie.

Si l'industrie de la finance, longtemps critique des cryptomonnaies, semble conquise, les régulateurs des marchés rappellent régulièrement que ces actifs décentralisés sont particulièrement volatils et que les acheteurs peuvent y perdre tout leur argent.

Lire aussi : Avant l'entrée en Bourse de Coinbase, le bitcoin passe de nouveau la barre des 60.000 dollars

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2021 à 9:45 :
Taxer c'est institutionnaliser.
a écrit le 23/04/2021 à 18:39 :
Cette "monnaie" a juste un problème : ...ce n'est pas une "monnaie" !!! Une monnaie, c'est la contrepartie de l'économie d'un pays (ou de plusieurs avec l'€) Le bitcoin n'est la contrepartie de ... rien du tout... une gigantesque bulle spéculative fondée sur du vent, puisque ça ne représente aucun actif ! Aucune autorité de régulation, l'opacité totale... bref, du délire ! et bien sûr cela finira mal !
a écrit le 23/04/2021 à 18:32 :
a priori c'est surtout que certains ont des leviers maximum et doivent deboucler en catastrophe
a écrit le 23/04/2021 à 17:19 :
La Turquie réagit avec fermeté dans une vaste affaire de fraude présumée aux cryptomonnaies. Ankara a initié les procédures pour lancer un mandat d'arrêt international contre le fondateur d'une plateforme d'échange de cryptomonnaies qui a pris la fuite avec deux milliards de dollars d'actifs d'investisseurs, ont indiqué des médias d'Etat. Les autorités turques ont lancé des mandats d'arrêt contre 78 personnes en raison de liens présumés, rapportent les médias locaux. La police a arrêté quelque 62 suspects lors de raids menés dans huit villes, dont Istanbul où est basée la plateforme, a rapporté l'agence de presse officielle Anadolu.
a écrit le 23/04/2021 à 16:41 :
Les gens ayant fait des profits avec la hausse du bitcoin paieront leurs impôts en bitcoin ? :-)
Comment ça se calcule si le bitcoin vaut 50 000$ quand ils en ont vendu et le jour du paiement du dû au percepteur, il est tombé à 10 000$ ? C'est hors sol cette "monnaie".
a écrit le 23/04/2021 à 16:37 :
Ils ont dû les vendre au plus a 45000 pour s'en défaire, tout est en rapport avec le montant de la taxe a payer!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :