Le Livret A affiche une collecte positive pour le quatrième mois d'affilée

 |   |  266  mots
Même à un plus bas historique, la rémunération de 0,75%, que le gouvernement vient de confirmer, se compare très favorablement aux autres produits financiers, taxés et moins liquides
Même à un plus bas historique, la rémunération de 0,75%, que le gouvernement vient de confirmer, se compare très favorablement aux autres produits financiers, taxés et moins liquides (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les souscriptions pour le Livret A et le livret de développement durable (LDD) ont été supérieurs aux retraits de 700 millions d'euros en juin. Une reprise fragile, la deuxième moitié de l'année, avec les vacances et les échéances fiscales, incitant généralement les épargnants à puiser dans leur Livret A.

C'est une première depuis l'été 2013. Le Livret A et le Livret de développement durable (LDD) ont enregistré une collecte nette positive en juin pour le quatrième mois consécutif, selon les données publiées jeudi par la Caisse des dépôts.

Les souscriptions pour ces deux produits d'épargne défiscalisés ont été supérieures aux retraits de 700 millions d'euros le mois dernier après l'avoir été de 380 millions en mai. Leur bilan depuis le début de l'année redevient pour la première fois légèrement positif (+90 millions d'euros).

Avec les intérêts capitalisés, leur encours global s'élève à 357,3 milliards d'euros (256,3 milliards pour le Livret A et 101,0 milliards pour le LDD) contre 362,4 milliards fin juin 2015. Après avoir souffert de la baisse graduelle de leur taux depuis 2014, les deux livrets se reprennent depuis la fin de l'hiver.

Une reprise fragile de la collecte

Même à un plus bas historique, leur rémunération de 0,75%, que le gouvernement vient de confirmer, se compare très favorablement aux autres produits financiers, taxés et moins liquides, dans l'environnement de taux très bas actuels.

Par comparaison, les taux des emprunts d'Etat français, un des principaux supports de l'assurance vie, évoluent actuellement autour de 0,20% pour le rendement de l'OAT de référence à dix ans.

La reprise de la collecte des derniers mois reste toutefois fragile, les épargnants ayant tendance chaque année au deuxième semestre à puiser dans leur livret A pour financer leurs vacances et faire face à leurs échéances fiscales.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/07/2016 à 16:40 :
Ne vous réjouissez pas trop vite des succès du Livret A, cela signifie toujours du peu de confiance qu'ont les épargnants, vis à vis du monde qui les entoure!
Réponse de le 22/07/2016 à 8:55 :
cela prouve surtout que les français ont de l'argent,ils ne sont pas si"écrasés par les impots" qu'on le dit!
Réponse de le 03/08/2016 à 10:13 :
Tous est relatif, si depuis 6 mois il y a 2 000 personnes qui ont fermer ou vidé leur livret et que ce moins si 1 l'a rempli sans qu'aucun ne vide le sien, ce moin si les livrets ont vu leur amélioration alors que sur six mois c'est une catastrophe... On fait dire au chiffres que ce qu'on veut nous montrer. regarder le chômage ça fait 15 ans que ça va mieux pourtant il y a toujours plus de chômeurs tous les mois... Mais "ça va mieux"...
a écrit le 21/07/2016 à 15:22 :
Mais attention les vautours de la finance planent au dessus de chaque euro épargné par les français et ce que finance veut politiciens exécutent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :