Antoine Gendry va succéder à Jacques Zyss à la tête de la SNPE

 |  | 167 mots
Selon nos informations, le conseil d'administration de la SNPE qui se réunit demain pourrait procéder au changement de PDG à la tête du chimiste poudrier. De quoi permettre la fusion entre SNPE et Safran.

Le cas de Jacques Zyss serait tranché. Selon nos informations, Jacques Zyss, PDG de la SNPE, va être démis de ces fonctions de façon imminente. Un conseil d'administration est prévu demain. A cette occasion, il pourrait entériner la nomination d'Antoine Gendry pour lui succéder. Si ce n'était pas le cas, un conseil d'administration exceptionnel serait alors réuni dans les tous prochains jours. 

Ce lundi matin, La Tribune évoquait le départ de Jacques Zyss. Ce dernier à la tête de la SNPE depuis 2004, s'oppose à la fusion du groupe avec Safran. Selon nos informations, le Ministère de la défense aurait peser de tout son poids pour son départ. 

Antoine Gendry entrerait dans un premier temps au conseil d'administration du groupe public en lieu et place d'Arsène Schun, atteint par la limite d'âge. Il serait par la suite élu par les membres du conseil à la tête de la SNPE. 

Retrouvez toutes les informations dans votre quotidien. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis très fortement étonnée qui l?on puisse informer dans un journal "les échos" que M. Antoine Gendry à son faire valoir pour redresser les entreprises !! Ce qui est entièrement faux. Il a fait couler la société Nord Est (Ex La Continentale d?Entreprises) dirigée par son ancien Président, Monsieur Bernard Siret » très compétent en la matière et qui n?est malheureusement plus présent. Ladite société possédait un portefeuille considérable et bien géré. M. Gendry est arrivé et tout à basculé !!! Redresser des entreprises ou bien les liquider ? A vous de juger, nous en reparlerons dans quelque temps.
Il est dirigé pour faire couler toutes les sociétés sous son emprise.
Margalot


Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :