Boeing contraint de retarder encore une fois la livraison de ses 787

Le constructeur aéronautique américain va passer en revue son calendrier de livraison des 787 Dreamliner sur le marché japonais dès la fin de la grève qui touche toujours certains de ses ateliers. Le premier vol d'essai du long courrier pourrait être reporté.

1 mn

Le nouveau Boeing 787

Boeing annonce ce mardi qu'il va passer en revue son calendrier de livraison des 787 Dreamliner sur le marché japonais dès la fin de la grève qui touche toujours certains de ses ateliers. Par ailleurs, l'avionneur américain pourrait retardé le vol d'essai de son nouveau long courrier, si le mouvement de grève entamée depuis trois semaines se prolongeait trop longtemps.

"Si la grève continue, nous ne pourrons pas essayer le 787 à la fin de l'année comme nous l'avions prévu. On a besoin d'avoir toute l'équipe pour ce vol", a déclaré à l'AFP (Agence France Presse) un porte-parole de Boeing, Tim Healy. Le site d'assemblage du 787, à Everett, dans l'Etat de Washington, fait en effet partie des usines touchées par la grève.

Les deux premières compagnies aériennes japonaises, Japan Airlines Corp et All Nippon Airways ont d'ores et déjà fait état de retards attendus dans la réception de leurs commandes de 787, en raison des effets de la grève des 27.000 ouvriers mécaniciens. La compagnie aérienne Japan Airlines a dit qu'elle s'attendait à recevoir son premier 787 Dreamliner en octobre 2009. All Nippon Airlines s'attend à recevoir le sien en août 2009, soit quinze mois après la date initialement prévue. 

Le programme du 787 a été retardé déjà à trois reprises en raison de problèmes dans l'avancement de l'assemblage de l'appareil et de difficultés avec les fournisseurs. Début août, Boeing a fait état d'une première annulation de commande liée à ces retards. 
 
Malgré ces éventuels retards, qui devraient s'accompagner de pénalités financières, Boeing a progressé de 3,39% à 57,35 dollars ce mardi à la Bourse de New York.

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.