EADS aime les femmes

 |   |  302  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le groupe européen a annoncé ce jeudi qu'il comptait embaucher 1.000 femmes en 2012. Au total, cela représentera un cinquième des recrutements à durée indéterminée prévus cette année. EADS s'est engagé à porter à 25 % la part des femmes dans l'entreprise d'ici à 2020.

"La femme est l'avenir de l'homme", chantait Jean Ferrat en 1975. Une certitude que partage sûrement Louis Gallois, qui a quitté le 31 mai  le groupe. Sous sa direction, il souhaitait alors voir la gente féminine représenter 25 % des effectifs de l'entreprise d'ici à 2020. Un objectif entériné par le conseil d'administration qui a ainsi fait de la diversité dans l'entreprise, et en particulier de la parité hommes-femmes, une priorité. Les femmes représentent actuellement environ 18 % des effectifs contre 15,2 % en 2006. Malgré le changement de direction, le nouveau PDG Tom Enders devrait toutefois continuer sur la voie tracée par son prédécesseur.

5.000 embauches en CDI prévues pour 2012

Dans ce cadre et à l'occasion du salon de l'aéronautique de Farnborough en Angleterre, EADS a annoncé ce jeudi qu'il prévoyait le recrutement de 1.000 femmes cette année. Un chiffre à relativiser toutefois puisque le groupe avait affiché en janvier son intention d'embaucher 9.000 personnes en 2012 au niveau mondial, dont 5.000 en contrat à durée indéterminée. C'est Airbus qui en recrutera le plus (4.000 CDI), l'avionneur avait déjà recruté 4.500 employés l'année dernière, portant l'effectif total de l'avionneur civil à 55.000 salariés sur les 133.000 personnes, qui travaillent au sein du groupe EADS.

Aucune femme au conseil d'administration d'EADS

Aux postes de direction, EADS envisage de porter la part des femmes à 20 % en 2020. Si aucun chiffre ne circule sur le niveau actuel, un accord passé entre les syndicats et les ressources humaines en 2010 rappelait l'objectif en France "d'atteindre à fin 2012 un niveau d'effectif féminin d'au moins 25 % dans la catégorie cadres et d'au moins 12,5 % dans celle des cadres supérieurs". Si, selon le groupe, une femme est présente au sein des comités exécutifs de toutes les filiales, aucune ne figure au conseil, qui compte onze membres. Une situation certainement appelée à évoluer...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2012 à 11:45 :
Passer d'une proportion de 18% à 25% en recrutant seulement 20% de femmes, cela paraît une impossibilité mathématique.
Réponse de le 13/07/2012 à 12:08 :
L'objectif de 25% est prévu pour 2020, les 20% de femmes seulement c'est pour 2012 donc ils pourront faire mieux les années suivantes.
a écrit le 12/07/2012 à 22:31 :
Annoncer embaucher spécifiquement des femmes (ou des hommes, peu importe), n'est-ce pas une forme de discrimination sexuelle ? Etre une femme (ou un homme) est-il une compétence aux yeux d'EADS ?
Réponse de le 13/07/2012 à 2:07 :
ca l'est: mais on appelle ca de la discrimination positive. Au lieu de se retrouver entre mecs a jouer a qui a la plus longue, on panache un peu le panel... et vu la disparite homme/femme dans le milieu (voir mon autre commentaire) c'est pas plus mal... meme si on arrivera pas a du 50/50
a écrit le 12/07/2012 à 20:40 :
Embaucher 1000 femmes sur 5000 embauches c'est aimer les femmes ?
Réponse de le 13/07/2012 à 1:42 :
La realite c'est que la proportion de femmes postulant a des postes dans l'industrie (a tous les niveaux: production, ingenierie etc.) est tres faible. Et 25% pour le milieu je vous assure que c'est deja enrome....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :