EADS veut embaucher 9.000 salariés cette année

 |   |  393  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Photo Reuters)
Le groupe européen d'aéronautique et de défense va embaucher 9.000 personnes, dont 4.000 temporaires, en 2012, a annoncé son patron à Hambourg. Louis Gallois a encouragé les observateurs à faire preuve de patience concernant sa succession.

EADS va embaucher 9.000 personnes, dont 4.000 temporaires, en 2012, a annoncé ce mardi son patron, Louis Gallois, lors d'une conférence de presse à Hambourg. Le groupe a embauché plus de 5.000 personnes l'année passée, a précisé Louis Gallois. A elle seule, Airbus, la filiale star d' EADS , a embauché et formé 4.400 personnes en 2011 et compte en embaucher plus de 4.000 cette année, a ajouté son PDG, Tom Enders.

"Nous sommes une partie de l'Europe qui marche", a lancé Louis Gallois, affirmant qu' EADS est désormais "une machine à générer des revenus et de la croissance".

Par ailleurs, il a encouragé les observateurs à faire preuve de patience concernant sa succession alors que certains journaux font état de tension entre actionnaires français et allemands sur le sujet sensible de la réorganisation managériale du premier groupe européen d'aérospatiale. Selon le calendrier officiel, les actionnaires doivent proposer des candidats pour les principaux postes à la mi-avril, juste à temps pour que le conseil d'administration prenne une décision fin mai avant l'assemblée générale prévue le 31 mai.

Il a toutefois souhaité que le conseil d'administration prenne une décision plus rapidement, estimant que "le plus tôt sera le mieux". "Je sais que tout le monde veut connaître les noms. Ne soyez pas impatients", a-t-il insisté.

Selon des sources proches du dossier, la France, qui détient 15% du capital d'EADS, a bloqué en décembre un accord sur la nomination de Tom Enders, le président exécutif d'Airbus, à la tête d'EADS. Ce report a été considéré comme le signe de frictions sur les nominations à d'autres postes.

Le conseil d'administration devrait rediscuter de cette question lors d'un conseil d'administration le 26 janvier, jour du 68ème anniversaire de Louis Gallois, selon des sources proches du groupe.

Airbus devant Boeing

Airbus a par ailleurs fait état de 1.608 commandes en 2011, soit un total net de 1.419 unités après annulations, s'octroyant ainsi une part de marché record de 64% en volume face à Boeing. Le décompte inclut 1.226 commandes d'A320neo, version améliorée du monocouloir vedette d'Airbus lancée il y a à peine un peu plus d'un an et qui a acculé Boeing à moderniser son propre appareil, sous l'appellation 737 MAX.

De son côté, Boeing a annoncé la semaine dernière 921 commandes en 2011, soit un total net de 805, et 477 livraisons.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/01/2012 à 11:31 :
Répartition par pays svp. Selon certaines sources seulement 2000 en France, à cause des charges patronales bien plus importantes en France qu'en Allemagne?
Réponse de le 12/02/2012 à 7:25 :
A cause aussi de savoir faire allemand beaucoup plus avancé qu'en France
a écrit le 18/01/2012 à 10:41 :
ce qu'on oublie de dire c'est qu'eads n'est pas français.pareil quand on vend des airbus on touche 37.6 pour cent du total.un gros tiers
Réponse de le 18/01/2012 à 11:38 :
Que EADS ai son siège social en hollande importe peu à partir du moment ou cela génère une activité sur notre territoire ! En l'occurence, l'augmentation de cadences Airbus est donc une bonne nouvelle... Pour autant, la politique dictée par EADS a généré des achats en zone dollard et/ou "low cost" qui fait qu'aujourdh'ui la par purement francaise dans le prix d'un airbus est bien inférieure à 37% ! MAis je préfère un plus faible pourcentage sur 500 avions par an plutot que 37% sur 50 par ans (comme il y a 30 ans)
a écrit le 17/01/2012 à 20:57 :
Ca tombe bien, il y a PSA et Renault qui vont licencier en masse pour delocaliser en Europe de l'Est...
a écrit le 17/01/2012 à 18:49 :
Surtout pas en France! Les ouvriers et employers ne sont pas assez competitif!!!!
a écrit le 17/01/2012 à 15:41 :
marrant, mais la on n'entend ni les politiques de gauche, ni les syndicats, proposer une manif ' juste et citoyenne' devant le siege du medef...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :