EADS prêt à présenter une offre pour contrer Saab et ses Gripen

EADS pourrait présenter une offre concurrente à celle de Saab pour renouveler la flotte de l'armée de l'air helvétique.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)

EADS se tient prêt à présenter une offre concurrente à celle déposée par Saab pour renouveler la flotte vieillissante de F-5E/T Tiger de l'armée de l'air helvétique, rapporte dimanche Der Sonntag. Ce, alors que la Suisse et la Suède viennent de signer un accord-cadre fixant les détails de l'acquisition controversée des 22 avions de combat Gripen
Le gouvernement suisse a choisi l'année dernière d'acheter 22 Gripen JAS-39 à Saab pour un montant de 3,1 milliards de francs (2,58 milliards d'euros) au détriment des propositions du Rafale de Dassault et du Typhoon construit par Eurofighter, filiale d'EADS.
Le choix du Gripen est aujourd'hui remis en question en Suisse où l'on craint que les technologies que Saab est encore en train de développer se traduisent par des surcoûts alors que le pays cherche à réaliser des économies.
EADS pourrait présenter une offre concurrente à celle de Saab et proposer au gouvernement suisse d'acquérir 33 appareils Eurofighter construits en 2003 pour 3,2 milliards de francs.
Le parlement suisse doit s'exprimer au mois d'octobre sur l'achat des appareils. Un dirigeant des Libéraux suisses (FDP) a déjà indiqué que sa formation ne soutiendrait probablement pas l'acquisition des Gripen.
Selon Der Sonntag, les avions proposés par EADS proviennent de l'armée de l'air allemande et sont en excellent état.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 28/08/2012 à 16:40
Signaler
Bravo au journaliste qui montre un Rafale (français) en photo, en parlant du Typhoon (européen) ! Il faudrait peut etre un peu s?informer avant de mettre n'importe quoi !

à écrit le 27/08/2012 à 16:10
Signaler
Avec son argent, la Suisse peut acheter ou elle veut !!!! À votre avait, pourquoi le Rafale ne se vend pas hors de France ? Celui qui me rependra il aura droit à un petit RICOLA

le 28/08/2012 à 16:41
Signaler
Le Rafale a remporté l'appel d'offre de l'Inde pour 126 avions de combat ! ;)

le 28/08/2012 à 18:43
Signaler
"Le Rafale a remporté l'appel d'offre de l'Inde"... et l'Inde n'a toujours pas signé le moindre contrat!!!

à écrit le 27/08/2012 à 13:33
Signaler
A quand le rachat de d'assaut par eads. Conclusion : développement d un avion commun = synergies ...

à écrit le 27/08/2012 à 11:33
Signaler
Si les Suisses veulent acheté du saab, en terme d'évolution ils resteront limité. Mon point de vue est qu'ils achèteront un avion de crise (comme l'économie actuelle). Le rafale est au point, l'Eurofighter manque de polyvalence, par ailleurs son équ...

à écrit le 27/08/2012 à 10:52
Signaler
Quelle méprise ! le Rafale (photo) est concurrent sur ce marché suisse des Grippen de Saab et Typhoon/Eurofighter d'EADS. N'aurait-il pas été plus judicieux d'utiliser une photo de ce dernier pour illustrer votre article? Merci de faire la correctio...

à écrit le 26/08/2012 à 19:25
Signaler
Je suis étonné que les petits suisses ne s'aprrovisionnent pas chez Danone plutôt que chez Dassault :-) Arrête ton char est la devise de ce dernier, non :-)

à écrit le 26/08/2012 à 18:22
Signaler
Des avions d'occasion dont l'Allemagne ne veut plus ! La belle affaire! Si la France n'était pas si arrogante, ce serait déjà fait avec les rafales! Je me souvient de la fureur des commerciaux de Dassault après la sortie de Sarkosy sur la Suisse: le ...

le 28/08/2012 à 13:05
Signaler
On crevera de faim... Cela a déjà commencé et c'est pas Monsieur le ministre du redressement productif Montebourg qui va changer la donne

à écrit le 26/08/2012 à 18:20
Signaler
La réalité est que bon nombre de suisses se demandent... pourquoi nous aurions besoin de nouveaux avions. Etant donné la taille de la Suisse, le fait qu'elle dispose déjà de plus de 30 FA-18 et que son rôle se limite à la police du ciel (ce que l'Aut...

le 27/08/2012 à 8:47
Signaler
certes mais les suisses ont toujours eu une armee avec de tres bons materiels. pour ne pas dire les meilleurs. Et malgre la neutralite du pays, n'oublions pas que tous les suisses s'entrainent regulierement au tir... ce qui montre l'ambivalence du pa...

le 28/08/2012 à 13:17
Signaler
Aucune ambivalence... Il faut lire le comportement de la Suisse à l'aide de 3 éléments importants qui prennent leur origine dans la fondation de la Suisse. La Suisse est un assemblage de régions rebelles qui se sont soulevés contre les grandes puissa...

à écrit le 26/08/2012 à 17:18
Signaler
La manoeuvre d'EADS permettrait tout au plus d'amortir l'annulation récente d'une commande de la Luftwaffe. Les suisses ne sont pas dupes, ils ne voudront pas d'appareils de seconde main qui ne donnent pas satisfaction en allemagne, et dont les capac...

le 26/08/2012 à 17:36
Signaler
Je partages ton point de vue. De plus a moins que les Suisses soit vraiment devenu radins, j'ai du mal a croire qu'ils vont se contenter d'occasions de 2003. Ceci dit ils semble plus respectueux dans leurs choix de l'argent du contribuable que chez n...

le 27/08/2012 à 8:45
Signaler
ceci dit je pense qu'ils vont avoir une surprise car il me parait hautement improbable que la Suede tienne ses engagements sur le prix et sur le delai de livraison... je suis pret a parier que les surcouts seront monstrueux. Alors que la version du R...

le 27/08/2012 à 11:23
Signaler
@aka, c'est normal comme tout est privatisé chez eux ;)

le 28/08/2012 à 12:58
Signaler
Le gouvernement suisse ne peut pas dépenser l'argent du contribuable à tout va comme on le fait en Suisse. En Suisse, il existe une loi limitant l'endettement du pays: Impossible de dépenser plus que ce que le pays encaisse... Cette loi vous dit rien...

le 28/08/2012 à 13:18
Signaler
Il faut lire "Le gouvernement suisse ne peut pas dépenser l'argent du contribuable à tout va comme on le fait en FRANCE. "

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.