EADS signe un très bon semestre mais annonce un nouveau retard sur l'A350

 |   |  289  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
EADS affiche un bénéfice net de 461 millions d'euros au deuxième trimestre, contre 121 millions un an plus tôt, un résultat meilleur qu'attendu. En revanche, le géant de l'aéronautique a averti sur un nouveau retard de trois mois sur la livraison de son futur long-courrier A350.

Le géant européen de l'aéronautique et de défense a annoncé vendredi qu'il relevait ses prévisions après des résultats en forte hausse au deuxième trimestre, mais ses performances sont assombries par un nouveau retard sur le programme de l'Airbus A350. EADS a annoncé le report de la mise en service de ce futur long-courrier au second semestre 2014 à la suite d'un problème de perçage des ailes du futur long courrier d'Airbus, soit un nouveau "retard constaté de trois mois environ". Il comptabilise de ce fait une charge de 124 millions d'euros au deuxième trimestre.

Des résultats meilleurs que prévu

Parallèlement, le groupe a relevé ses prévisions de résultats pour 2012, faisant suite à des résultats semestriels plus élevés que prévu. Au deuxième trimestre, le groupe a dégagé un bénéfice net de 461 millions d'euros, contre 121 millions sur la même période de l'an passé. Le groupe affiche un chiffre d'affaires de 13,5 milliards, soit une progression de 12%. Cumulés sur les six premiers mois de l'année, le bénéfice net s'établit à 594 millions (+445%) et le chiffre d'affaires à 24,9 milliards (+14%).

Compte tenu de ces fortes progression, EADS annonce un relèvement de sa prévision de bénéfice par action (BPA) à 1,95 euro environ contre 1,85 euro précédemment, soit une hausse de 10% contre 6% prévu. Mais il prévient qu'"à l'avenir, la performance de l'EBIT (résultat opérationnel avant impôts) reporté et du BPA d'EADS dépendra de la capacité du groupe à exécuter ses programmes complexes, tels que l'A400M (avion militaire européen), l'A380 (super Jumbo) et l'A350 XWB, en respectant les engagements pris envers ses clients".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/07/2012 à 17:32 :
Il y a des retards très diplomatiques... les clients n'étant pas pressés de payer la livraison.
Il faut donner du temps au temps dit-on. Il faut donner du temps aux clients d'Airbus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :