Latécoère change de pilote

Après plus de dix de présidence, François Bertrand quitte le groupe. Il est remplacé par l'actuel directeur général, Bertrand Parmentier.
Le groupe aéronautique Latécoère est un spécialiste des aérostructures Copyright Reuters
Le groupe aéronautique Latécoère est un spécialiste des aérostructures Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

Peu à peu, la direction de Latécoère perd un à un ses membres historiques. Réuni ce jeudi, le Conseil de surveillance de Latécoère a ainsi acté le départ de François Bertrand, qui quitte la présidence et le directoire de Latécoère après plus de dix ans de présence. Le Conseil a désigné Bertrand Parmentier, directeur général jusqu'à ce jour, comme président du directoire. Il a également confirmé comme membre Eric Gillard, qui prend la responsabilité des opérations. La nouvelle direction de l'équipementier aéronautique toulousain, qui fabrique des trançons de fuselage et des portes d'avions, assurera "la mise en oeuvre des plans de transformation visant une excellence opérationnelle conjuguant satisfaction client et retour sur investissement programmes", a précisé le communiqué publié jeudi soir. "Le directoire veillera à promouvoir une structure financière efficace", a par ailleurs souligné le groupe.

Jouer un rôle actif dans la consolidation du secteur

Latécoère restera attentif aux possibilités "de jouer un rôle actif dans la consolidation du secteur", a assuré le groupe dans le communiqué. Bertrand Parmentier a indiqué sa volonté d'accélérer la modernisation de l'entreprise engagée depuis 2009. Il a notamment déclaré : "Latécoère dispose de positions fortes et complémentaires dans les aérostructures (fuselages et portes) et les systèmes d'interconnexion, grâce à ses compétences en ingénierie et sa capacité reconnue à maîtriser techniquement l'intégration du cycle conception-industrialisation-fabrication-services. Assurer économiquement la robustesse de la plateforme industrielle, multi-clients et multiprogrammes ainsi construite, est notre priorité. J'ai avec Eric Gillard la ferme intention de mobiliser l'entreprise sur l'excellence opérationnelle comme levier d'une compétitivité durable ; je mettrai tout en oeuvre pour promouvoir cette politique dans l'objectif de faire aboutir de nouveaux projets créateurs de valeur pour Latécoère, ses salariés, ses actionnaires, ses clients et ses partenaires ». Pierre Gadonneix a pour sa part indiqué qu'il s'agissait "d'une étape importante dans le développement de la société et je fais confiance à la nouvelle direction pour impulser un nouvel élan au groupe Latécoère ».

Le groupe employait au 31 décembre 2012, 4.288 personnes dans 10 pays différents. Son chiffre d'affaires consolidé pour 2012 est de 643,6 millions d'euros, en hausse de 7,6 %, et le portefeuille de commandes, sur la base d'une parité ?/$ de 1,35, s'élève à 2,1 milliards d'euros au 31 décembre 2012. Au premier trimestre 2013, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 206 millions d'euros. "Toutes les activités participent à cette hausse qui est cohérente avec la croissance globale, attendue autour de 5 % sur l'exercice", avait précisé mardi dans un communiqué Latécoère. L'équipementier aéronautique, qui a vu ses bénéfices chuter l'an dernier, se montrait optimiste pour l'année en cours en tablant sur une nouvelle progression de ses ventes et une amélioration de sa rentabilité opérationnelle. Outre une progression des ventes "de l'ordre de 5 % par rapport au chiffre d'affaires 2012 hors éléments exceptionnels", il anticipe une "consolidation de sa rentabilité opérationnelle vers 6 % du chiffre d'affaires".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.