EADS dément avoir été écarté de la course au contrat sud-coréen d'achats d'avions

Le groupe aéronautique européen dément avoir été écarté de l'appel d'offre d'un contrat portant sur l'achat de 60 avions de combat par Séoul d'un montant de 7,3 milliards de dollars, comme le rapporte la presse sud-coréenne. Dans un tel cas, seul Boeing resterait en lice.
Les appareils ayant franchi toutes les étapes de la sélection étaient les F-15 Silent Eagle (photo) de Boeing, selon une source citée par la presse sud-coréenne..
Les appareils ayant franchi toutes les étapes de la sélection étaient les F-15 Silent Eagle (photo) de Boeing, selon une source citée par la presse sud-coréenne.. (Crédits : Boeing)

 Le géant européen de l'aéronautique EADS a démenti dimanche être écarté de l'appel d'offres concernant l'achat de 60 avions de combat par Séoul d'un montant de 7,3 milliards de dollars, balayant "des rumeurs médiatiques" sud-coréennes.

"C'est une rumeur médiatique que nous ne pouvons pas confirmer. EADS n'est pas exclu du processus" d'appel d'offres, a réagi un porte-parole du groupe européen interrogé par l'AFP.

La presse sud-coréenne rapportait dimanche qu'EADS a été éliminé de l'appel d'offres lancé par la Corée du Sud faute d'avoir répondu à certains critères.

EADS, qui fait partie du consortium fabriquant les avions de combat Eurofighter aux côtés du britannique BAE Systems et l'italien Finmeccanica) resterait ainsi en lice aux côtés de son concurrent américain Boeing.

"Un problème est apparu dans la proposition d'un des deux derniers concurrents en lice", avait déclaré à l'agence de presse Yonhap une source anonyme au Bureau des programmes d'acquisition de défense. "Il n'a pas été jugé bon que ce groupe" reste en lice.

Une aubaine pour Boeing, qui reste seul candidat

Un porte-parole du Bureau n'était pas joignable dans l'immédiat. L'autre concurrent finaliste est l'américain Boeing. Le contrat porte sur la fourniture de 60 avions de combat. Séoul veut acheter 45 avions à un siège et 15 à deux sièges, mais EADS ne proposait que six appareils à deux sièges, des avions très couteux, a ajouté Yonhap.

Le groupe aurait également établi un budget en livres sterling et non en dollars américains, comme réclamé par Séoul, selon l'agence de presse.

L'américain Lockheed Martin s'était retiré

Le Bureau des programmes d'acquisition de défense devrait maintenant présenter la proposition du finaliste aux hauts responsables militaires, pour un dernier examen, a indiqué la source du Bureau, ajoutant que les appareils ayant franchi toutes les étapes de la sélection étaient les F-15 Silent Eagle de Boeing.

Il y a quelques semaines encore restaient en lice, outre EADS et Boeing, un autre groupe américain, Lockheed Martin. Mais ce dernier se serait retiré.

Les contrats d'équipement militaire sud-coréens sont la plupart du temps remportés par des firmes américains, reflétant ainsi les liens entre Washington et son allié Séoul.

Mais Séoul a semblé ces derniers mois élargir la liste de ses fournisseurs. En janvier, le pays a ainsi préféré l'anglo-italien AgustaWestland à l'américain Sikorsky pour la livraison de six hélicoptères à la Marine sud-coréenne, un contrat de 567 millions USD.

La Corée du Sud a acquis 60 F-15 de Boeing depuis 2002.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 41
à écrit le 20/08/2013 à 12:52
Signaler
Constatation repris dans plusieurs sites : Le F-35 a perdu sa première compétition face a un avion de génération antérieure mais a fait ses preuves.

le 27/08/2013 à 12:31
Signaler
En France un GOGO signe un bon de commande dans une concession KIA-HYUNDAI ou Chevrolet (Daewo)...

à écrit le 19/08/2013 à 9:47
Signaler
L'achat par la Corée d'avions de chasse Européens est tout simplement utopique. Peut être pouvons nous espérer quelques miettes de contrats tout au plus.

le 19/08/2013 à 10:19
Signaler
Tout à fait d'accord . il y a près de 60 000 soldats US en Corée . Si j'étais Coréen, je ne pourrai que acheter américain et cela quel qu'en soit les performances de l'eurofighter . D'ailleurs, le Rafale s'est fait envoyé balader en 2002 lors d'un pr...

à écrit le 19/08/2013 à 8:50
Signaler
cette semaine il y a en Corée du sud des manoeuvres militaires USA-Corée.Voila que nous avons une 1.ère explication de poids à l'exclusion de EADS.Si les yankees veulent arracher un contrat il n y à rien qui puisse les empecher. N.B.Cela vaut aussi...

le 19/08/2013 à 10:13
Signaler
Tout à fait d'accord à votre première partie de l'analyse mais la deuxième partie est totalement hors sujet. L'article parle de l'eurofighter pas du Rafale. Je reconnais aussi que le fait que la roupie ait perdu de sa valeur n'est pas une bonne nouve...

le 19/08/2013 à 11:24
Signaler
Et de toute façon, le contrat s'étalera sur des années, ainsi que les paiements. Comme le contrat sera libellé en dollars, la roupie pourra tout à fait remonter la pente pendant la période. Cela me semble donc un peu inutile de s'attacher à une quest...

à écrit le 18/08/2013 à 19:34
Signaler
Rafale ou pas Rafale jamais la Corée du Sud fera faux bond aux USA; il y a trop de bonnes relations commerciales, militaires, culturelles entre les 2 pays Ne pas oublier que 50/60000 GI'S sont basés en Corée

à écrit le 18/08/2013 à 19:33
Signaler
Il serait intéressent de savoir de quel type d' avion , la Chine est équipé et si le F15 fait le poids .Depuis 2002 l' Empire du milieu a des poussées expansionniste de plus en plus pressantes . Le Japon devrait être un client potentiel .....pour Bo...

à écrit le 18/08/2013 à 19:02
Signaler
Les coréens vont "finalement" acheter 60 nouveaux F15: ça alors, quelles surprise ? Il est décidément étonnant que les firmes aéronautiques européennes se prêtent toujours à ces simulacres de compétitions "libres et non faussées" extrêmement coûteuse...

à écrit le 18/08/2013 à 18:51
Signaler
Lockheed Martin qui se retire, ça sent pas la bonne vieille entente ça? De mon passé dans les TP, j'ai vu des candidats sérieux se faire retoquer pour beaucoup moins que l'offre en sterling au lieu de dollar. La Corée étant un pays quand même pas mal...

à écrit le 18/08/2013 à 17:38
Signaler
Alors que les américains avec leur agence NSA ont pour priorité d'espionner l'UE. Quel est le naïf qui peut encore croire que lorsque la NSA met la main sur les offres des concurrents des entreprises US, elle se bouche le nez, se couvre les yeux et s...

à écrit le 18/08/2013 à 16:53
Signaler
Il est vrai qu'il faut attendre confirmation ou démenti: Lors de la 1ère phase de la compétition MMRCA, le Rafale a été déclaré éliminé et on connaît la suite.

à écrit le 18/08/2013 à 15:21
Signaler
MODE EXPERT du CAFE : ON Encore un échec de plus pour l'industrie française qui s'est fait envoyé balader avec son Eurofighter. Envoyer Fleur Pellerin pour amadouer le pays de ses ancêtres n'a pas suffit pour vendre notre avion de chasse et en plus...

le 18/08/2013 à 16:44
Signaler
l eurofighter n as jamais été construit part et en France . pour casé leur zing les ricains sont capable de faire comme au maroc ; des avions d occasion reconditionner prix imbattable par rapport a du neuf

le 18/08/2013 à 17:50
Signaler
@XM192. J'ai parlé en tant que "expert du bistrot". Il ne fallait pas prendre mon message au premier degré^^

à écrit le 18/08/2013 à 14:37
Signaler
Dassault a bien raison de ne pas participer à l'appel d'offre même si le Rafale a conquis plus "d'atouts" par rapport à la précédente confrontation en Corée, économisant ainsi "quelques euros".

le 18/08/2013 à 15:54
Signaler
OuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuaaaaaaaaaaaaaaaH! "Dassaulta bien raison de ne pas participer..." Que Dassault participe ou ne participe pas à l'appel d'offre, le résultat est toujours le même: Les Rafale ne se vendent pas sauf aux pigeons qui payent des im...

le 18/08/2013 à 16:41
Signaler
@Veritas: Merci pour ceux qui travaillent directement ou indirectement pour le programme Rafale (et qui sont majoritairement en France): Dassault-Aviation, Safran, Thalès et une centaines de PME françaises.

le 18/08/2013 à 17:32
Signaler
@James: C'est malheureux pour les gens qui travaillent sur le Rafale de Dassault mais est-ce que vous pleurez également sur tous les malheureux qui travaillent chez PSA, Renault et leurs sous-traitants et qui se font licencier pour être remplacés par...

le 18/08/2013 à 17:46
Signaler
"...même si le Rafale a conquis plus "d'atouts" Euh... lesquels ? Pouvez-vous citer un seul pays Etranger équipé du Rafale, que tout le monde vous envie et qu'aucun pays ne s'empresse d'acheter ! 27 ans déjà depuis son 1er vol en Juillet 1986 ? L...

le 18/08/2013 à 18:03
Signaler
Non, Dassault vend très bien...ses Falcon, 75% du chiffre d'affaires. Vos idées sur Dassault datent de plus de 25 ans. Comparer ce qui est comparable: Il n'y a pas de concurrence en Europe en ce qui concerne la main d'oeuvre aéronautique, tout simple...

le 18/08/2013 à 18:46
Signaler
Encore la rengaine de la boîte "sponsorisée à vie par l'argent de nos impots"... et... et merde quoi, est-ce que cet article parle du Rafale? Vous aurez bien assez à faire dans le prochain article qui parlera des soubresauts des contrats indien, émir...

le 18/08/2013 à 19:49
Signaler
"heureux contribuables allemands, anglais, italiens et espagnols qui paient tout autant que nous pour leur programme d'avion de combat", avion de combat qui lui se vend!!! Dassault vend ses Falcon mais garde pour ses actionnaires le bénéfice obtenu! ...

le 18/08/2013 à 21:33
Signaler
Non! Chez Dassault-Aviation, les bénefs sont partagés en 3 parts (à peu près égaux suivant les années): Les actionnaires, les salariés et l'investissement. Qui profite de qui entre le militaire et le civil? Je pense que c'est dans les 2 sens, le Falc...

le 18/08/2013 à 23:16
Signaler
Qu'il se vende ou pas, vous ne pensez pas que ça fait une belle jambe au contribuable? Le Rafale n'est pas à la charge de l'état français. Le Rafale est un avion commandé à 180 exemplaires par l'état français, c'est tout à fait différent. Encore heu...

le 19/08/2013 à 12:36
Signaler
"Chez Dassault-Aviation, les bénefs sont partagés en 3 parts (à peu près égaux suivant les années): Les actionnaires, les salariés et l'investissement". Mais mon bon monsieur, c'est le cas pour TOUTES les entreprises et cela correspond au fonctionnem...

le 19/08/2013 à 12:38
Signaler
"Par ailleurs, Dassault a auto-financé une partie du développement du Rafale". Ah bon? Vous avez des chiffres? Et l'argent investit vient d'où? De l'argent de poche de la famille Dassault? Ou de l'argent reçu par la France?

le 19/08/2013 à 12:40
Signaler
@@James et Mobius : la technique consistant à se faire financer par son gouvernement sa propre R&D militaire pour ensuite la réutiliser dans des lignes d'avions civil, il y en a qui sait très bien faire. C'est Boeing, qui de pus peut compter sur un n...

le 27/08/2013 à 9:23
Signaler
Des truffes et des gogos en France achètent des KIA des Hyundai et des Daewo (rebadgées Chevrolet) ..

à écrit le 18/08/2013 à 14:16
Signaler
mieux ,que ce soit AIRBUS ;;;;!!!

à écrit le 18/08/2013 à 13:56
Signaler
Gag a qui fait on croire qu EADS ne sache pas r?pondre a un appel d offre ? Et surtout ne pas proposer les appareils demandes ou coter en livre dans un pays ou ld dollar est la seconde monnaie ? On nous prends pour des truffes non ?

le 18/08/2013 à 14:46
Signaler
Ben oui on nous prend pour des truffes, mais ce n'est pas nouveau que ce soit a ce sujet ou pour d'autres...

à écrit le 18/08/2013 à 13:48
Signaler
Politique ou pas politique le meilleur avion a ete choisi c'est le F-15 US. Pour gagner il faut etre le meilleur sur tous les tableaux et connaitre le dessous des cartes. Etonnant quand meme que l'Eurofighter n'est pas ete retenu.

le 18/08/2013 à 14:52
Signaler
Vous parlez sûrement "le meilleur avion" côté technique. Justement, comme c'était écrit dans plusieurs posts et blogs, c'est en général le côté politique qui a le dernier mot dans ce genre de vente (voir l'appel d'offre en 2002 évoqué par Totoff)

à écrit le 18/08/2013 à 13:29
Signaler
Comme toujours l'Oncle Sam, champion du libéralisme, rafle les gros contrats. La NSA fait bien son boulot certainement.

le 18/08/2013 à 15:25
Signaler
Non, c'est tout simplement que l'eurofighter est pourri face au F-15

le 18/08/2013 à 17:36
Signaler
Non, c'est tout simplement que l'eurofighter est pourri face au F-15

le 18/08/2013 à 21:01
Signaler
Non, c'est tout simplement que l'eurofighter est pourri face au F-15

à écrit le 18/08/2013 à 12:44
Signaler
Quelle surprise ! La Corée achète servilement américain pratiquement tout le temps. Remember le Rafale en 2002 qui avait gagné la compétition mais Seoul avait finalement changé les critères (un critère politique a été rajouté) pour faire gagner le F-...

le 18/08/2013 à 13:26
Signaler
@Totoff : après ça, on vient nous dire que grâce à l'UE, nous "faisons le poids" face à l'ogre américain. Risible !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.