Rossignol n'exclut pas une nouvelle réorganisation

 |   |  280  mots
Un comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire se tiendra le vendredi 27 mars. Rossignol, en difficulté, réfléchit à une "réorganisation", mais dément toute décision concernant un éventuel plan social.

Les salariés de Rossignol sont très inquièts. Ils n'excluent pas un plan social qui pourrait concerner un quart des effectifs sur un total de 1.600 employés. Ils devrait être rapidement fixés, un comité central d'entreprise (CCE) extraordinaire étant convoqué le vendredi  27 mars au siège isérois du groupe Rossignol. La direction confirme qu'elle réfléchit à une "réorganisation" mais dément toute décision concernant un éventuel plan social.
 

Ce comité d'entreprise se tiendra à Moirans, où se trouve le siège social du fabricant d'équipement de montagne, propriétaire des marques Rossignol, Dynastar, Look (fixations) et Lange (chaussures), qui emploie 1.600 salariés. Il permettra d'entamer une discussion sur les "projets de réorganisation" en cours, a précisé un représentant du groupe. "L'entreprise connaît effectivement de graves difficultés, mettant en danger sa pérennité à très court terme", avait fait savoir dans un communiqué la direction du groupe, qui a accusé l'année dernière une perte opérationnelle de 58 millions sur un chiffre d'affaires de 270 millions d'euros. "Pour autant, aucune décision n'a été prise à ce stade. Aucune éventualité ne peut être écartée a priori quant aux différents sites", avait-elle précisé.


Le personnel craint malgré tout un "plan social encore plus dur que les précédents", a souligné un délégué du personnel à Moirans, Philippe Chassigneux.
Pour faire face aux difficultés liées essentiellement aux ventes en chute libre de skis, le groupe avait décidé fin janvier deux mois d'arrêt de production sur ses quatre sites de production, Nevers et Sallanches en France, Artès en Espagne et Montebelluna en Italie.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :