Rossignol taille dans ses effectifs

 |   |  155  mots
Le célèbre fabricant français de skis va supprimer 450 emplois dans le monde, dont plus de la moitié en France. Au total, les effectifs vont être réduits de 30%. Dans le rouge en 2008, Rossignol espère ainsi retrouver l'équilibre dans les deux ans.

En grandes difficultés, Rossignol a décidé de réduire drastiquement ses effectifs. Le fabricant d'équipement de ski et montagne, propriétaire des marques Rossignol, Dynastar, Look (fixations de ski) et Lange (chaussures), a annoncé ce vendredi la suppression de 450 emplois dans le monde sur un total de 1.500 postes, soit 30% des effectifs.

La France est particulièrement concernée puisque sur ces 450 emplois, 275 postes vont être supprimés dans l'Hexagone. La direction du groupe précise que les quatre sites de production, Nevers et Sallanches en France, Artès en Espagne et Montebelluna en Italie, seront tous maintenus, et spécialisés "à partir de leurs points forts".

Dans un communiqué, le président de Rossignol, Bruno Cercley,  explique que ce "projet est incontournable". Le groupe se dit "déterminé à retrouver l'équilibre dans les deux ans". En 2008, Rossignol a accusé une perte opérationnelle de 58 millions sur un chiffre d'affaires de 270 millions d'euros.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tt ca c normal,trop d impots sur le travail tue l emploi, la tva oui mais pas les autres impots ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ce qu il faut ce dire, c est que ce ne sont que 450 emplois dans le monde.par contre pourquoi la moitié de ces effectifs sont supprimé en france.pourqoi?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
c'est dommage et honteux mais tant que l'europe ne se mettra pas d'accord sur un équilibre des charges patronnales entre tous les pays européens, la france sera trop cher et ce sera toujours les français qui trinqueront puisque nous sommes un des pays les plus impactés par les charges sociales .les pays de l'est ont de l'avenir
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
moins de neige, des vacances à la montagne très chères, donc moins de skis c'est simple .....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La situation des sports d'hiver aux US est particulierement alarmante, et le deviendra des la saison d'hiver prochaine en Europe. Pour survivre, Rossignol devra a etre forcer de tout faire fabriquer en Chine (skis, chaussures, fixations,) comme son nouveau "cousin" K2 qui le fait deja depuis plusieurs annees.
Go11, Park City, Utah
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pour soutenir DYNASTAR, vous pouvez rejoindre le groupe qui à été créé sur Facebook: Sauvez la dynastar family / Save Dynastar's family
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est la course aux profits qui impose cette charette de licenciements. L'actionnaire en veut toujours plus et ne supporte pas la stagnation temporaire alors il faut trancher dans le vif !! Pour info, 1 semaine au skis = 2 semaines au soleil au niveau des prix ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A cortomaltes..
Pourquoi la moitié de de ces effectifs en france ?
Calcule simple.. 4 sites dans le monde dont 2 en france.. = Moitié des effectifs en france, donc licenciement equitable : moitié des effetcifs sont supprimé en france..

Un peu de reflexion ne fait pas de mal parfois.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La course au profit ne profite pas toujours à l'actionnaire: aucun contrat ne lui assure un dividende au contraire du salarié qui est payé chaque mois... enfin le plus souvent.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On délocalise la production en Chine pour économiser pour ensuite importer les skis en France en les espérant chaussés par les nouveaux riches Chinois pour combler nos pertes.
Envisager d'y délocaliser le massif du Mont-Blanc ne résoudrait il pas le problème ?
La pensée orientale est vraiment plus avancée que la pensée matérialiste occidentale. Quelle farce!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le PCF SOUTIENS LA LUTTE DES DYNASTAR
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On aurait pu se douter que le PCF et les forces de gauche allaient défendre les malheureux salariés; on aimerait qu'ils défendent également les salariés des paradis communistes et nous proposent des solutions acceptables, ce dont ils sont incapables

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :