Mini bénéfice pour Adidas

 |   |  219  mots
L'équipementier sportif allemand a vu fondre son bénéfice net au premier trimestre de 97% à 5 millions d'euros, à cause de coûts de restructuration et d'effets de change défavorables. Le chiffre d'affaires a baissé de 2% à 2,58 milliards.

L'équipementier sportif allemand Adidas a vu fondre son bénéfice net au premier trimestre de 97% à 5 millions d'euros, à cause de coûts de restructuration et d'effets de change défavorables, tandis que le chiffre d'affaires a baissé de 2% à 2,58 milliards. Les analystes tablaient sur un recul du bénéfice net de l'ordre de 40% à 103 millions et un chiffre d'affaires de 2,54 milliards.

Les ventes du groupe ont baissé aux Etats-Unis, victimes de "la faible demande de la consommation", ainsi qu'en Europe, son marché principal. Elles ont en revanche progressé en Asie et en Amérique latine. Corrigée des effets de change, la baisse du chiffre d'affaires est encore plus nette, de 6% sur un an pour l'ensemble du groupe.

Le bénéfice d' Adidas a été influencé par une série d'effets défavorables: "des prix d'achats plus élevés, des effets de dévaluation monétaires et des coûts de restructuration ont pesé sur nos résultats", indique son patron, Herbert Hainer, cité dans le communiqué.  Du coup, le groupe va poursuivre la simplification de son organisation, dans le but d'économiser plus de 100 millions d'euros par an.

Pour l'ensemble de l'année, il table toujours sur un recul de 1 à 5% de son chiffre d'affaires, corrigé des effets de change, ainsi que de son bénéfice net.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :