Bouffée de bénéfices pour Imperial Tobacco

Il a certes subi un recul semestriel de ses volumes de 3,7% en raison de la crise et de la lutte contre le tabac mais il a pu plus que compenser par des hausses de prix.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Imperial Tobacco, le fabricant britannique de cigarettes qui avait racheté le franco-espagnol Altadis, fabricant des célèbres Gauloises et Gitanes, n'est plus dans le rouge.

Il annonce ce mardi son retour aux bénéfices au premier semestr ( clos fin mars de son exercice décalé). Il a dégagé sur la période un bénéfice net part du groupe de 689 millions de livres, soit près de 800 millions d'euros et 83,2 pence par action, au dessus des attentes des analystes qui tablaient sur 81 pence.

Il a certes subi sur la période un recul de ses volumes de 3,7% en raison de la crise et de la lutte contre le tabac mais il a pu plus que compenser par des hausses de prix. Il s'attend à un second semestre encore meilleur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.