Résultat annuel en hausse pour Marks et Spencer

 |   |  231  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe de distribution britannique a publié ce mardi un bénéfice net part du groupe en hausse de 4,6% sur l'année. Pour cet exercice, il a réduit son dividende et reste prudent pour le prochain. Il prévoit notamment d'être touché par l'augmentation de la fiscalité annoncée par le gouvernement britannique.

Marks & Spencer (M&S), le groupe britannique, numéro un de l'habillement au Royaume-Uni mais également présent dans l'alimentation et l'équipement de la maison, a annoncé, ce mardi, un bénéfice imposable supérieur aux attentes du marché. Ce dernier ressort à  632,5 millions de livres (737,5 millions d'euros) pour son exercice clos fin mars. Les analystes attendaient 628 millions de livres.

Cette performance est également légèrement mieux que prévu par le distributeur lui-même. Ce dernier tablait entre 620 à 630 millions de livres. Le chiffre d'affaires annuel de M&S a progressé de 3,2% à 9,3 milliards de livres. Le groupe précise que sa part de marché dans l'habillement a progressé de 30 points de base, à 11%.

En termes de perspectives, le Mark & Spencer a déclaré "nous avons eu un début de premier trimestre satisfaisant", cependant, il  reste "prudent" pour la suite de l'exercice.

Le groupe indique notamment que "les consommateurs sont naturellement préoccupés par l'impact éventuel du budget du 22 juin", faisant référence au projet du nouveau gouvernement d'annoncer à la fin du mois prochain de nouvelles mesures destinées à réduire les déficits. Du coup, il déclare "nous demeurons donc prudent en ce qui concerne les perspectives pour l'année à venir."

Par ailleurs, le groupe a réduit son dividende à 15 pence contre 17,8 pence l'an dernier, conformément à ses prévisions antérieures.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :