La Chine a porté Etam au premier semestre

 |  | 232 mots
Lecture 1 min.
Le distributeur de prêt à porter féminin vu son résultat opérationnel au premier semestre bondir grâce notamment à la Chine. Cependant, il a augmenté son endettement.

Etam a fait état, jeudi soir, d'un bond de son résultat opérationnel au premier semestre grâce notamment à la Chine, mais aussi d'une hausse de son endettement. Le distributeur de prêt à porter féminin a dégagé sur les six premiers mois de l'année un résultat opérationnel de 18,1 millions d'euros, soit un bond de 175,7% sur un an.

En Europe, le bénéfice s'est amélioré de 1,5 millions d'euros à 3,5 millions, tandis qu'en Chine, première région contributrice au résultat opérationnel, celui-ci a progressé de dix millions à 14,6 millions. Le chiffre d'affaires d'Etam Développement a augmenté dans l'intervalle de 9,2% à 545,5 millions d'euros, tandis que son résultat net quote-part groupe est ressorti à 7,2 millions (+235,6%).

La dette nette s'est en revanche creusée de 66,8 millions d'euros par rapport à la période identique de l'an dernier pour atteindre 179,9 millions, une hausse qu'Etam juge "limitée" au vu de la mise en oeuvre au 30 juin de son rachat d'actions pour 99,2 millions d'euros. Après prise en compte de l'opération, le ratio dette/fonds propres ressort à 63,0%, contre 31,1% un an plus tôt.

Avant la publication des résultats, l'action Etam a clôturé en hausse de 2,2% à 32,72 euros, donnant une capitalisation boursière d'environ 260 millions d'euros. Depuis le début de l'année, le titre a pris près de 80%, après un bond de plus de 150% sur l'ensemble de 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :