H 51, la holding familiale d'Hermès qui veut contrer LVMH

 |   |  128  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La holding de la famille Hermès, visant à contrer le groupe LVMH entré au capital du groupe de luxe l'an dernier, est officiellement constituée depuis aujourd'hui.

Les actionnaires familiaux d'Hermès annoncent ce mercredi la constitution de la société holding regroupant 50,2% du capital qui vise à "sanctuariser" la majorité du groupe face à LVMH.

La nouvelle holding, baptisée H51, est présidée par Julie Guerrand, "membre de la sixième génération de la famille Hermès", précisent les actionnaires familiaux dans un communiqué.

"Un droit prioritaire d'acquisition a par ailleurs été consenti à H51 par les membres du groupe familial Hermès sur environ 12,3% du capital d'Hermès International", ajoutent-ils.

LVMH, qui avait pris par surprise 17% du capital d'Hermès en octobre 2010, a depuis porté sa participation à 21,4%. Les actionnaires familiaux ont obtenu en septembre une dérogation à l'obligation légale de lancer une offre publique d'achat sur le solde du capital.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2011 à 16:18 :
Même si Hermes n'est pas à la porté de toutes les bourses; il vaut bien mieux qu'elle garde à la fois son indépendance et son âme plutôt que de sombrer dans un conglomérat hétéroclite très rentable certes, mais oh combien super marché du luxe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :