QELA : Qatar Luxury Group appose sa griffe sur la France

 |   |  239  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Des informations de presse l'annonçaient dès le mois d'août. Qatar Luxury Group va ouvrir une boutique de luxe à Paris destinée à accueillir une nouvelle griffe dans le monde du luxe, QELA. Il s'agira de la première pierre d'une stratégie internationale pour cette nouvelle marque dont la première boutique ouvrira au printemps prochain à Doha, au Qatar.

 C'était attendu pour fin 2012 début 2013. C'est désormais officiel. Qatar Luxury Group (QLG) annonce son intention d'ouvrir une boutique à Paris, après en avoir ouvert une première à Doha, la capitale de l'émirat.

Un nouveau grand du luxe international

L'ouverture de cette boutique en France, un symbole dans la stratégie du groupe qatari, aura lieu après le printemps prochain, une fois la première ouverte à Doha. Ces nouvelles boutiques auront pour vocation d'accueillir une nouvelle griffe dans le monde de la mode appelée QELA. Celle-ci se trouvera dans un immeuble avenue Montaigne, l'un des points névralegiques de la mode parisienne. QLG annonce avoir déjà signé le bail mercredi. Mais la mode n'est pas le seul secteur visé par QLG, qui annonce aussi vouloir s'imposer dans l'hôtellerie de luxe et le "lifestyle" haut de gamme.

L'affaire était dans les tuyaux

L'intention du groupe qatari de lancer cette nouvelle marque avait été révélée en août dernier par le Huffington Post. "Depuis sa création, l'objectif de notre groupe est bien de créer une marque de mode au Qatar, puis dans un second temps, à l'internationale. Nous travaillons actuellement sur la collection", avait expliqué Caroline Guillon, directrice marketing de QLG. Cette ambition de devenir un nouvel acteur du luxe ne date pas d'hier. De fait, le nom de la marque QELA avait été déposé aux États-Unis dés 2009.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2013 à 10:23 :
réfléchissons un peu,pour une fois que un groupe étranger,et non des moindres...
veut s'implanter en France et bien je lui souhaite la bienvenue.
qu'avons nous donc,à perdre ? ha si je vois des emplois tous les jours, un peu comme maintenant... non ?
a écrit le 31/01/2013 à 19:17 :
ils touchent à tout, ces gens là, même là, ou il ne faut pas toucher...l'argent excuserait-il tout?
a écrit le 31/01/2013 à 14:46 :
J'espère qu'ils vont faire un énorme flop avec cette marque. Ils ont assez de pognon comme ça!
a écrit le 31/01/2013 à 14:37 :
Le Qatar profite t-il en core d'avantages fiscaux comme pour beaucoup de ses biens sur notre territoire
a écrit le 31/01/2013 à 14:29 :
Et ces articles de luxe seront fabriqués dans quel pays?
Réponse de le 22/01/2015 à 0:26 :
Et bien ils sont fabriqués en France dans une ancienne usine Le Tanneur !
a écrit le 31/01/2013 à 13:24 :
C'est une bonne idée, bravo.
a écrit le 31/01/2013 à 13:24 :
les qataris vont se prendre les pieds dans leurs barbes. S'ils croient qu'on fait des produits de luxe comme on distribue du pétrole...
Réponse de le 31/01/2013 à 16:13 :
chuuuutttt..
Réponse de le 31/01/2013 à 16:43 :
Parlez tout bas......
Réponse de le 31/01/2013 à 18:26 :
il a raison ! Le nom de la marque est mal choisi... ça fait "cheap".
a écrit le 31/01/2013 à 12:57 :
Cette enseigne ne va pas rester longtemps en France. Le Qatar croit vraiment qu'il peux tout faire !
Cette marque n'a aucune histoire comparé à l'ensemble de ces concurrents et dans le business du luxe c'est l'image qui est très important.

Good Luck =)
a écrit le 31/01/2013 à 12:56 :
On peut éviter la faute d'ortographe dès le troisième mot dans le chapô ?? merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :