Ici&Là, une idée légumineuse !

 |   |  270  mots
(Crédits : DR)
[Série] Au Salon international de l'agriculture, toutes ne sont pas présentes, mais quelque initiatives, sélectionnées dans tout l'Hexagone par les correspondants de La Tribune, démontrent que la scène AgTech est très dynamique, avec des ambitions à l'international. Aujourd'hui, Ici & Là.

En élaborant des produits à base de légumineuses, la société lyonnaise Ici & Là propose une alternative aux protéines animales. Lentilles vertes, pois chiches ou encore haricots blancs cultivés et transformés en France remplacent ainsi la viande, prenant la forme de steaks et boulettes. Une idée qui a germé dans la tête de deux amis, Benoît Plisson et Emmanuel Brehier, alors étudiants à l'école d'ingénieurs Isara de Lyon, et engagés à « vouloir redonner du sens à notre alimentation ».

« Au départ grand consommateur de légumineuses, l'homme les a peu à peu oubliées pour leur préférer la viande. Mais le monde évolue et la nécessité de "manger autrement" est devenue évidente.

Au-delà du végétarisme strict, il s'agit d'une prise de conscience sur la qualité de notre alimentation et les méfaits d'une surconsommation de viande », soulignent-ils.

Le tandem d'entrepreneurs a alors pensé, conçu et développé l'idée dès 2013. Intégrant l'incubateur de l'école, leur concept, breveté, remporte plusieurs concours - ils seront d'ailleurs sélectionnés pour être les ambassadeurs français lors de l'Exposition universelle de Milan en 2015 -, de quoi leur donner les moyens de se faire connaître et d'obtenir les financements nécessaires à leur ambition. Après avoir su convaincre les cantines scolaires et d'entreprises (plus de 750.000 repas servis), la jeune pousse, qui emploie une quinzaine de salariés a lancé en 2016 une offre grand public de six produits sous la marque Le Boucher vert, fabriquée dans un atelier de la Drôme et disponible dans 600 points de vente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/02/2018 à 9:09 :
"En élaborant des produits à base de légumineuses"

C'est un peu épuisant cette habitude de créer de nouveaux mot pour susciter soit disant un nouveau business. On se croirait chez lrem là...

Parce que même si l'idée est bonne à la base, avec ces techniques de manipulations au final on ne peut plus que douter du concept.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :