Les magasins de luxe pourront ouvrir dès ce dimanche

 |   |  419  mots
L'ouverture des boutiques de luxe le dimanche concerne surtout la clientèle internationale.
L'ouverture des boutiques de luxe le dimanche concerne surtout la clientèle internationale. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
L'accord, applicable depuis mercredi, a été signé mi-avril par la CFDT, FO et la CGC, qui ont un taux de représentativité total supérieur à 50%. Le travail dominical se fera sur la base du volontariat, avec une rémunération double et une participation aux frais de garde d'enfants.

Les magasins de marques de luxe vont pouvoir ouvrir le dimanche dès cette semaine dans les zones touristiques internationales créées par la loi Macron, après la signature d'un accord dans le cadre de la convention collective de la couture, a indiqué vendredi la Fédération française de la couture.

L'accord, applicable depuis mercredi, a été signé mi-avril par la CFDT, FO et la CGC, qui ont un taux de représentativité total supérieur à 50%, a précisé à l'AFP Sylvie Zawadzki, déléguée générale de la Fédération française de la couture, du prêt-à-porter des couturiers et des créateurs de mode, confirmant une information du journal Les Échos.

Une centaine de magasins concernés

Les grands noms du luxe parmi lesquels Chanel, Christian Dior ou Louis Vuitton sont concernés par cet accord, qui toucherait selon Les Échos "une trentaine de marques et une petite centaine de magasins". La très chic avenue Montaigne notamment, dans le 8e arrondissement de Paris, fait partie des "zones touristiques internationales" déelimités par la loi Macron du 6 août 2015.

     | Lire Travail du dimanche : la carte brouillée des "zones touristiques internationales"

"C'est un accord que les entreprises ont la possibilité d'utiliser mais c'est une décision qu'elles vont prendre en fonction de leur politique commerciale", a souligné Sylvie Zawadzki, refusant de s'avancer sur le nombre de marques et de boutiques concernées.

L'accord prévoit la possibilité de travailler au maximum 26 dimanches par an, sur le principe du volontariat, avec un doublement de la rémunération horaire et une participation aux frais de garde des enfants et des ascendants dépendants. Il concerne les boutiques des marques mais aussi leurs corners dans les grands magasins parisiens.

Oui pour le BHV, non temporaire pour les Galeries Lafayettes

Pour l'heure, le BHV-Marais (groupe Galeries Lafayette) est le seul grand magasin a avoir conclu un accord avec les syndicats (SUD Solidaires BHV et la CFE-CGC) qui lui permettra d'ouvrir ses portes tous les dimanches dès juillet.

Aux Galeries Lafayette, la maison mère, le projet d'accord a été retoqué début mai par tous les syndicats mais des négociations devaient reprendre pour trouver un compromis permettant d'ouvrir le dimanche le magasin du boulevard Haussmann.

Plusieurs enseignes (Nature et découvertes, Apple, Etam, Zara et les autres chaînes du groupe espagnol Inditex) se sont quant à elles déjà dotées d'un accord sur les ouvertures dominicales.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/05/2016 à 7:30 :
Très bien mais fini les dimanches tranquille a Paris !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :