Sucre, le doux mensonge

 |   |  259  mots
(Crédits : DR)
Comment, depuis les années 1970, l'industrie agroalimentaire a oeuvré pour augmenter les doses de sucre dans nos assiettes, avec à la clé un problème majeur de santé publique : obésité, diabète et maladies cardiaques se répandent à travers le monde, notamment chez les enfants. Cette enquête dévoile les mensonges de l’industrie sucrière et les recours possibles pour enrayer l’épidémie.

C'est en épluchant les archives internes de la Great Western Sugar Company, l'un des fleurons de l'industrie sucrière américaine, que la dentiste Cristin Kearns a fait une découverte de taille, exposée fin 2012 dans le magazine américain "Mother Jones" : dans les années 1970, l'industrie mondiale du sucre a mis au point une stratégie délibérée de conquête, visant à inclure toujours plus de saccharose dans l'alimentation quotidienne mondiale et à en dissimuler sciemment les risques sanitaires.

Quarante ans durant, l'Association américaine du sucre et ses homologues d'autres continents ont réussi à faire prospérer un empire lourd de plusieurs milliards et à transformer les habitudes alimentaires à l'échelle planétaire. Conséquence de la nouvelle addiction qu'ils ont su généraliser, l'obésité, le diabète et les maladies cardiaques se répandent à travers le monde, notamment chez les enfants.

Sucre et tabac, même combat ?

Le lobby du sucre est désormais au banc des accusés. Sa ligne de défense, jusqu'ici, ne bouge pas d'un iota : il exige de ses détracteurs toujours davantage de preuves de la nocivité du sucre. Des manœuvres qui rappellent celles de l'industrie du tabac pour retarder coûte que coûte l'application des décisions politiques. Alors que l'industrie, la recherche et les pouvoirs publics se mènent une lutte de plus en plus dure, la bombe à retardement sanitaire approche de l'explosion... Cette enquête dévoile les mensonges de l'industrie sucrière et les recours possibles pour enrayer l'épidémie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/08/2017 à 13:41 :
Mais mon "bon Monsieur"... s'il n'y avait que le sucre de nocif dans notre nourriture! Il y a aussi le sel, les graisses de toutes sortes, les produits chimiques, les pesticides... Toutes substances capables de faire un jour le bonheur des multinationales du médicament pour soigner nos diabètes, maladies cardiaques, cancers etc...etc...
Evitons les produits préparés issus de l'agroalimentaire et tournons nous franchement vers le bio.
a écrit le 08/08/2017 à 9:09 :
L'important est de générer des profits...non? Les problèmes de santé de la population ne concernent pas ceux qui sont à la tête de ces groupes agroalimentaires sachant que les conséquences financières de cette sur consommation de sucre relèvent la plupart du temps des politiques publiques et des cotisations personnelles.....
a écrit le 07/08/2017 à 11:26 :
Apres lecture des commentaires d'une analyse quasi insondable, vivre est un metier a risque. Vive le sucre.
a écrit le 04/08/2017 à 22:21 :
C'est sur que si on vit à crédit depuis 1971 il faut comprendre les lobbys : faire du fric en peu de temps et cibler le maximum de population.
Les médicaments pour le cholestérol est aussi un gros mensonge, c'est devenu presque banal, ça choque plus personne depuis que le nuage de tchernobyl s'est arrêté aux frontières.... 😂
On est tous de passage, même ceux qui sont toujours à l'origine de ces gros mensonges.
a écrit le 04/08/2017 à 15:53 :
sucre - sel - lait
a écrit le 04/08/2017 à 15:26 :
C'est possible de remplacer le sucre blanc par du sucre de canne biologique qui est moins nocif.
Réponse de le 04/08/2017 à 16:33 :
N'importe quel biologiste vous dira qu'il n'y a aucune différence entre les deux.
a écrit le 04/08/2017 à 12:07 :
LE SUCRE A FAIS PLUS DE DEGAT EN DECES QUE LA CICARETTE? IL SERAIS TEMP QUEN OTRE GOURVERNEMENT S EN INTERESSE? INDEME POUR LE SEL???
a écrit le 04/08/2017 à 10:09 :
Ce n'est pas le sucre qui fait grossir c'est la quantité ingérée. Comme tout autre aliment d'ailleurs !!! C'est une évidence. Pas besoin de faire des grandes études pour deviner cela. Je mange de tout, beurre, charcuterie, viandes, légumes, sucre... sans abuser. A 50 ans je mesure 1,60 m et je pèse 53 kilos sans jamais avoir fait de régime...
Réponse de le 04/08/2017 à 10:19 :
"A 50 ans je mesure 1,60 m "

Alors ça c'est de l'argument ya pas à dire, on va tous faire comme vous promis ! Merci pour le fou rire.
Réponse de le 04/08/2017 à 10:20 :
"A 50 ans je mesure 1,60 m "

Et ben alors !? Vous faites quoi ? Faut vous y mettre quand même !
Réponse de le 04/08/2017 à 12:53 :
Y'en a même qui dise qu'un petit joint de temps en temps ça fait plutot du bien, tout comme un verre de whisky, que l'exercie physique créé des micro traumatismes ( donc pas c'est pas très bon pour la santé) , que fumer moins de 5 cigarettes par jour ce n'est rien et que le cigare est moins nocif, que l'alcool tonifie les artères ( donc c'est bon), que dormir un nombre pair d'heures c'est bon pour la santé, que le jour de pleine lune il faut boire du lait.

Mais dès que les pathologies sont enclanchées...
Réponse de le 04/08/2017 à 16:30 :
Vous avez parfaitement raison. Nous avons besoin de sucre, surtout notre cerveau en fait. Quant aux petits malins qui ironisent sur votre 1,60 m, indication que vous donnez afin de situer votre IMC, laissez les ricaner.
J'ai 74 ans, 1,83m pour 80 kg et, comme vous je consomme du sucre et tout le reste en quantité raisonnable. Quelques études sur le soi disant paradoxe français semblent montrer que c'est la variété de notre nourriture et le temps que nous prenons à table qui expliquerait le moindre nombre d'obèses dans notre pays qu'aux USA.
Réponse de le 04/08/2017 à 18:41 :
Le sucre dont le corps a besoin se trouve dans les fruits, pas dans des poudres de perlinpimpim ou bien dans des jus tout prêt.

Regardez le documentaire d'ARTE: notamment ce couple de sportifs qui a consommé pendant 10 ans des produits "allégés" et qui se retrouve près-diabétique.
Réponse de le 04/08/2017 à 18:58 :
Le sucre dont le corps a besoin se trouve dans les fruits pas dans des poudres de perlinpimpim ou des jus industriels avec du sucre ajouté ou bien remplacé par de l'aspartame.

Regardez le documentaire d'ARTE et voyez notamment ce couple de jeunes sportifs qui a consommé des produits allégés en particulier en sucre et dont le mari se retrouve pré-diabétique 10 ans après.

Toutes les études le démontrent: la quantité de sucre consommé augmente les maladies cadio-vasculaires, le diabete, l'obésité aussi.
a écrit le 04/08/2017 à 9:17 :
Les mensonges de l'industrie sucrière comme vous dites, c'est mignon mais c'est faux car ce sont les mensonges de l'agro-industrie dans son ensemble et si vous voulez nous faire peur et vous avec commencez à gratter les dessous de l'agro-industrie et vous verrez que ce qu'ils ont fait avec le sucre est bien plus délicat que ce qu'ils font avec la viande par exemple, les fruits et l'ensemble de leur production.

Un conseil, prenez un gilet pare balles par contre ya déjà des gens qui sont morts.
a écrit le 04/08/2017 à 9:16 :
Bonjour, rappelez-vous du prix de l'action du sucre Pithiviers à l'époque personne m'en parler

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :