Faurecia va supprimer 1.215 emplois en France

L'équipementier automobile, filiale de PSA Peugeot Citroën, va supprimer 1.215 emplois en France lors des trois prochaines années, dont 700 en 2009.

1 mn

Quelque 1.215 emplois seront supprimés chez Faurecia entre 2009 et 2011. L'équipementier automobile a annoncé ce jeudi un plan de suppressions de postes au sein des neufs sites français de son activité sièges d'automobiles, Faurecia Sièges d'Automobiles (FSA), qui employait 5.178 personnes à la fin novembre.

Ce "redimensionnement" doit permettre à la filiale de PSA Peugeot Citroën, de faire "face à l'ampleur et à la rapidité de la baisse d'activité intervenue à partir du troisième trimestre", explique le groupe. L'objectif est de "ramener rapidement les capacités actuelles de production et d'ingénierie-développement de FSA à la demande du marché" et de "diminuer significativement sa structure de coûts" pour "restaurer au plus vite sa compétitivité".

Le plan confirme certains projets déjà présentés aux partenaires sociaux concernant les sites de Saint-Nicolas-de-Redon (Loire-Atlantique), dont la production doit s'arrêter à la mi-2011, de Pierrepont (Meurthe-et-Moselle), dont la production doit cesser à la mi-2010, et le transfert des trois sites de Flers (Orne) vers Caligny (Orne), dans le cadre du projet Mécapolis, qui s'étendra du début 2009 jusqu'en 2010.

Faurecia, détenu à près de 71% par le groupe PSA, emploie 60.000 personnes dans 28 pays dans quatre activités majeures: sièges d'automobiles, intérieur véhicule, blocs avant et système d'échappement. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 12,7 milliards d'euros en 2007, et se situe au deuxième rang européen et au huitième rang mondial.

 

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.