Honda résiste mieux qu'Isuzu à la crise

Le deuxième constructeur automobile japonais être resté dans le vert lors en 2009 malgré une lourde perte au quatrième trimestre. Son compatriote Isuzu a en revanche vu sa perte être deux fois plus importante que prévu.

Le deuxième constructeur automobile japonais, Honda Motor, a finalement limité les dégâts, ses comptes ayant réussi à rester dans le vert lors de l'exercice 2008-2009. Et ce malgré une lourde perte enregistrée au quatrième trimestre due à la dégringolade du marché automobile mondial pour cause de crise économique.

Pour les douze mois d'avril 2008 à mars 2009, Honda a enregistré un bénéfice net en baisse de 77,2% sur un an à 137 milliards de yen (1,1 milliard d'euros), nettement supérieur aux prévisions du groupe (80 milliards). Mais au seul quatrième trimestre de l'exercice, le constructeur a subi une perte nette de 186,1 milliards (1,5 milliard d'euros), contre un bénéfice net de 25,4 milliards un an plus tôt, a indiqué honda dans un communiqué. Sur l'ensemble de 2008-2009, le groupe a vu son chiffre d'affaires reculer de 16,6% sur un an à 10.011,2 milliards de yen, et son bénéfice d'exploitation de 80,1% à 189,6 milliards. Les ventes de motos ont augmenté de 8,5% à 10,11 millions d'unités, mais celles de voitures ont chuté de 10,4% à 3,517 millions d'unités, plombées par le marché nord-américain. Pour l'exercice 2009-2010 qui a débuté le 1er avril, honda table sur un bénéfice net de 40 milliards de yens (-70,8% sur un an), sur un chiffre d'affaires de 8.370 milliards (-16,4%) et sur un bénéfice d'exploitation de 10 milliards (-94,7%).
 

A l'inverse, c'est nettement moins réjouissant pour son compatriote Isuzu. Le constructeur japonais de poids lourds estime avoir subi, lors de l'exercice 2008-2009 clos fin mars, une perte nette près de deux fois plus élevée que prévu,a en raison de charges fiscales plus importantes qu'anticipé. Pour les 12 mois d'avril 2008 à mars 2009, Isuzu estime sa perte nette à 26,9 milliards de yen (212 millions d'euros) au lieu des 15 milliards prévus auparavant. Le groupe publiera ses résultats officiels le 11 mai. En 2007-2008, le constructeur avait réalisé un bénéfice net de 76 milliards. Isuzu évalue son chiffre d'affaires annuel à 1.425 milliards de yen (11,2 milliards d'euros), en baisse de 26% sur un an, contre une prévision initiale de 1.460 milliards de yen. Son bénéfice d'exploitation devrait s'élever à seulement 9 milliards (71 millions d'euros), soit une chute de 91,8% sur un an, au lieu des 21,7 milliards anticipés.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.