Reprise de Volvo : le chinois Geely serait seul sur les rangs

 |   |  109  mots
Selon la presse suédoise, le groupe chinois serait le seul à avoir présenté une offre concrète pour la reprise du constructeur dont Ford cherche à se défaire.

Le groupe chinois Geely Automotive a jusqu'ici présenté la seule offre concrète de reprise du constructeur automobile Volvo Car Corporation, que Ford Motor cherche à vendre, écrit le journal suédois Dagens Industri.

Ford a mis Volvo Cars, déficitaire, en vente en décembre 2008 et souhaite céder sa filiale européenne d'ici la fin de l'année. En juillet, l'américain avait dit être en discussions avec un certain nombre de parties dans ce dossier.

Le journal ajoute que l'annonce du repreneur potentiel avec lequel Ford négociera est attendue dans le courant du mois prochain. Une porte-parole de Volvo Car Corporation s'est refusé à tout commentaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2009 à 12:21 :
moi qui hesite à acheter une volvo, je vais attendre de voir qui reprend cette marque! on achete assé de chinois partout , pas pour une voiture...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ILS doivent s'en vouloir chez VOLVO de ne pas avoir accepté le mariage avec RENAULT au début des années 90;ils seraient
maintenant bien au chaud dans un groupe européen et certainement pérennisés(le haut de gamme qui manque à RENAULT).
Au lieu de cela ils sont à vendre à l'encan,destabilisés,voire humiliés par une vente sans gloire à un groupe chinois.
A méditer pour ceux qui ont succombé au charme des belles américaines.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :