Fiat confirme la scission de ses activités non automobiles

 |   |  312  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le groupe italien va séparer ses activités automobiles de ses autres activités, dont CNH et Iveco, qui seront intégrées au sein d'un nouveau groupe baptisé "Fiat Industrial" et coté en Bourse.

Fiat va bien séparer ses activités automobiles de ses autres activités. Mais contrairement à ce qui était évoqué ces dernières jours, ce sont ces dernières qui seront intégrées au sein d'une nouvelle société, baptisée "Fiat Industrial" et qui sera cotée séparément à la Bourse de Milan. Cette scission devrait être achevée à la fin de l'année, a annoncé ce mercredi Sergio Marchionne, le directeur général du groupe italien.

Surtout connu pour ses voitures de marques Fiat, Alfa Romeo, Lancia, Ferrari et Maserati, le groupe fabrique aussi des poids-lourds (Iveco), du matériel agricole et de BTP (CNH), des composants (Magneti Marelli) et il édite le journal turinois La Stampa. Mais "il n'y a plus aucune raison de garder ensemble des secteurs différents," a expliqué Sergio Marchionne, qui restera à la tête des activités automobiles.

Dans le même temps, Fiat a livré ses objectifs de résultats à horizon 2014. Il espère produire 6 millions de véhicules, contre environ 4 millions actuellement. Le chiffre d'affaires est attendu en hausse de 13% par an, pour atteindre, en 2014, 93 milliards d'euros. Cela devrait permettre au groupe de dégager entre 4,8 et 5 milliards d'euros de profits.

Un peu plus tôt dans la journée, Fiat avait publié une perte nette de 21 millions d'euros au titre du premier trimestre 2010. Un déficit réduit comparé aux 411 millions perdus l'an passé à la même époque. Mais les marchés espéraient un retour aux profits. Son chiffre d'affaires a bondi de près de 15%, à près de 13 milliards d'euros.

Mercredi, Fiat avait annoncé que Luca Cordero di Montezemolo allait quitter son poste de président. Il sera remplacé par John Elkann, l'héritier de la famille Agnelli, actionnaire de contrôle de Fiat, qui était depuis longtemps pressenti pour reprendre les rênes du groupe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :