Renault relève ses prévisions de ventes

 |   |  322  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
A l'occasion de la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en ligne avec les attentes du marché, le constructeur français a annoncé qu'il relevait ses prévisions 2010 pour le marché international et européen.

Le deuxième constructeur automobile français, numéro 3 européen avec la marque Dacia, a relevé ce mercredi, après Bourse, ses prévisions pour 2010. Le groupe table désormais une croissance de 9% du marché automobile mondial en 2010, contre un objectif précédent de 8%, et une contraction limitée à 5% en Europe, contre 7% jusqu'ici. Renault a également chiffré son objectif annuel de free cash flow à 700 millions d'euros après un troisième trimestre marqué par une bonne résistance de ses ventes.

Le groupe au losange a réalisé sur le trimestre écoulé un chiffre d'affaires de 8,71 milliards d'euros, en hausse de 7,6% par rapport à la période identique de 2009. Au premier semestre, la croissance avait atteint 23,1%. Les analsytes interrogés par Reuters tablaient sur 8,64 milliards d'euros.

"Porté par la croissance des marchés à l'international et des gains de parts de marché, le groupe prévoit de vendre plus de 2,5 millions de véhicules en 2010 dans le monde", a ajouté le constructeur. En 2009, le groupe a commercialisé 2,3 millions de véhicules, ce qui représenterait pour cette année une croissance de 8,7%.

Conséquence de la disparition progressive des aides au renouvellement des voitures, les immatriculations de marque Renault ont trébuché de 19,6% en septembre. En revanche, si elles ont sensiblement ralenti, celles de la marque low cost Dacia (Logan, Sandero et Duster) ont encore grimpé de 31,7%.

En tenant compte du partenaire Nissan, qui publiera ses trimestriels le 4 novembre, l'alliance avec Renault se range au quatrième rang mondial des constructeurs.

L'action Renault a clôturé ce jeudi en baisse de 3,3% à 40,52 euros. L'indice DJ Stoxx des valeurs automobiles européennes a perdu quant à lui 1,8% sur la séance.

Son concurrent, PSA Peugeot Citroën a déjà revu en hausse la semaine dernière ses prévisions pour 2010 après un troisième trimestre meilleur que prévu.

Renault a par ailleurs indiqué vouloir monter avec Nissan à 45% du capital du russe Avtovaz.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :