Renault annonce avoir renoué avec les bénéfices

 |   |  157  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Avant même la publication officielle de ses résultats, le constructeur français a fait savoir ce lundi que sa marge opérationnelle avait atteint 2,8% en 2010. Renault dévoile également que son chiffre d'affaires a progressé de 15,6%.

Une dizaine de jours avant la publication ses résultats pour 2010, Renault a dévoilé l'estimation de son chiffre d'affaires et de sa marge opérationnelle présentée lors du conseil d'administration qui s'est tenu ce lundi.

Avec 38,97 milliards d'euros de chiffre d'affaires, le constructeur français affiche sur l'exercice écoulé une croissance de 15,6% tandis que son free cash flow opérationnel devrait atteindre 1,67 milliard d'euros et que la dette nette de l'automobile devrait ressortir à 1,43 milliard d'euros.

Renault devrait ainsi renouer avec un bénéfice opérationnel en 2010 puisqu'il annonce que sa marge opérationnelle a atteint 2,8%, contre - 1,2% en 2009.

Le groupe insiste néanmoins sur le fait que ces premiers éléments comptables ne sont pas définitifs, puisque les commissaires aux comptes n'ont pas achevé leurs travaux. L'ensemble des résultats de Renault doivent être publiés publiés le 10 février, en même temps que son plan stratégique moyen terme.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/02/2011 à 7:44 :
Je suppose que l'internationalisation de Renault va se poursuivre au détriement des emplois en France et en Espagne après Setubal au Portugal et Vilvorde
en Belgique ....
a écrit le 31/01/2011 à 22:48 :
Renault indique que les commissaires aux comptes n'ont pas terminé leur travail... Il est fortement suggéré aux commissaires aux comptes de bien vouloir vérifier les si Dacia et Zastava se sont bien vu facturés des dépenses de recherche et développements effectués par Renault, et pour l'autre volet, les commissaires aux comptes peuvent aussi vérifier la réalité des crédits d'impôts dont aurait bénéficié Renault

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :