L'Alliance Renault-Nissan bat tous ses records de ventes

 |   |  342  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Avec près de 7,3 millions de véhicules, les ventes de véhicules de l'Alliance franco-nippone ont carrément bondi de presque 20%. Renault et Nissan s'approchent des deux premiers groupes mondiaux, Toyota et GM.

L'Alliance Renault-Nissan a réalisé une année 2010 historique. Avec 7.276.398 véhicules, les ventes ont carrément bondi de 19,6 % par rapport à 2009. Soit une progression beaucoup plus forte que celle du marché mondial, en expansion de 11,8 % selon les calculs de l'Alliance franco-japonaise, qui doit fêter au printemps prochain ses douze ans. Du coup, les deux constructeurs dépassent la barre des 10% du marché (10,3 % exactement). L'Alliance se rapproche des performances du numéro un mondial Toyota (  (8,42 millions en 2010, +8%) et de son rival GM (8,39 millions, +12,2%). Il y a encore de la marge. Mais Renault et Nissan progressent beaucoup plus vite!

Renault a vendu 2,62 millions de véhicules l'an passé (+14%). Les chiffres de Renault comprennent les volumes des filiales roumaine Dacia et coréenne Renault-Samsung. Le groupe Renault a vu ses ventes augmenter en Europe de 7,4 %, avec 1,64 millions d'unités, sur un marché qui s'est contracté de 3,7 %. En dehors de l'Europe, le groupe poursuit sa progression, ses ventes ayant affiché une hausse de 26% à 983.731 unités. Renault Samsung Motors a augmenté ses volumes de 16,5 % sur son marché intérieur  dont il occupe 11,9 % des parts. A ces chiffres, l'Alliance ajoute les ventes du russe Avtovaz (Lada), dont Renault détient 25% du capital en attendant d'en prendre une part plus importante dans les mois qui viennent. Le premier constructeur russe  a écoulé  570.014 véhicules, en hausse de 37,6 %.

Nissan meilleur que Renault

Nissan a fait encore mieux que Renault, avec  4,08 millions d'unités (+21,5%). Le japonais a vu en 2010  la Chine devenir son premier marché avec un peu plus d'un million d'unités, en progression de 35,5 % Aux États-Unis, ses ventes ont représenté au total 908.570 véhicules, en hausse de 18 %. Au Japon,  l'augmentation des volumes a atteint 7,7%  à 645 320 unités. En Europe, le constructeur nippon a progressé de 13 % à 555.924 unités grâce notamment au succès du (faux) 4x4compact  Qashqai. 

"Notre performance a été particulièrement encourageante sur les marchés porteurs de croissance, où toutes les marques de l'Alliance ont
continué de gagner des parts de marché", déclare Carlos Ghosn, PDG de Renault et Nissan, dans un communiqué.

 .

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2011 à 15:30 :
Oui! Quel succès!!! Renault est devenu un importateur de voituree à 80%. Même sa dernière la latitude vient de corée!De qui se moque t-on? Le capitalisme allemand est encore un capitalisme d'entrepreneurs exportateurs. c'est ce qui fait sa force: innovation, créativité, qualité: égals produits indispoensables de créneau à, forte valeur ajoutée, donc chers. VW fabrique lui à 80% en Allemagne!
Réponse de le 30/01/2011 à 8:18 :
Volkswagen produit un peu plus de 30% de sa production mondiale en Allemagne. 2,1 millions sur 6 millions en 2009. Bien loin des 80% que vous annoncez.

Voir le statistiques officielles : http://oica.net/wp-content/uploads/volkswagen-2009.pdf

a écrit le 28/01/2011 à 17:51 :
Sauf que les Nissan sont devenues des Renault !
j'ai cassé la distribution sur une X Trail,perdu la transmission arriére sur une autre et enfin eu une panne de pompage de carburant occasionnant 6 pannes sur autauroute.
(panne finalement complexe ,mais trouvée par moi mais aussi payé par moi).
C'est pas la peine d'avoir fait l'X pour finir par fabriquer des brouettes en Roumanie tout en pompant les subventions du contribuable français.
Réponse de le 30/01/2011 à 9:09 :
Sur les brouettes de Roumanie : http://www.leparisien.fr/automobile/constructeurs/palmares-de-la-fiabilite-dacia-talonne-toyota-02-01-2010-763126.php

Sur la fiabilité des Renault : http://auto.blogs.challenges.fr/archive/2009/06/24/l-enfer-de-la-pub-renault-et-la-qualite.html
Les commentaires en dessous sont intéressants. Même quand des organisations allemandes plébiscitent les Renault pour leur fiabilité, il y en a pour dire que Renault les paye. Le problème de Renault est là : un problème d'image, lié aux problèmes des véhicules conçus il y a 10 ans comme la Laguna I.
Réponse de le 30/01/2011 à 16:59 :
L'erreur industrielle de Reanult sous l'ère Ghosn, c'est l'entêtement vers les brouettes Lada, Zastava, Dacia et surtout Blabla - Ne pas oublier les casserolles FLAVIO
a écrit le 28/01/2011 à 15:03 :
On ne comprend rien du tout à cet article; c'est écrit dans quel charabia ?
Réponse de le 28/01/2011 à 15:23 :
En quoi n'est-ce pas clair ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :