Essai auto : Honda Accord, une japonaise réputée pour sa fiabilité

 |  | 1223 mots
Lecture 6 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Depuis les années 70, les Accord sont des familiales fiables, plébiscitées à travers le monde dans les enquêtes auprès des clients. Cette routière n'est ni la plus moderne, ni la plus performante, mais elle constitue un bon choix pour qui veut une voiture sans histoires.

Rares sont les connaisseurs qui s'intéressent à elle, au moment du choix. La japonaise est connue quasi-exclusivement de quelques fidèles, qui ne jurent que par elle, d'une génération à l'autre. Excellent pour le taux de fidélité. Mais, cela fait quand même un débouché limité ! C'est bien le problème de Honda en Europe. Récemment restylée, cette familiale arbore toujours des lignes assez originales, non sans caractère, même si on a du mal à l'identifier comme une Honda. Les asiatiques ont de bons designers, mais ils peinent à donner une vraie identité de marque à leurs modèles. Les lignes extérieures, assez racées mais un peu maladroites par endroits, se retrouvent à l'intérieur. La planche de bord assez massive est plutôt plaisante, propre, nette. Certains plastiques ne font pas très classe à ce niveau de gamme, mais les assemblages sont rigoureux, à la japonaise. Si le faux bois est assez réussi et imite correctement le vrai, le bandeau en faux aluminium, lui, fait plastoc, et jure avec ledit... faux bois. Il faudrait demander des conseils en style à... Audi.

Planche de bord encombrante

Regrettons deux erreurs ! Tout d'abord, cette planche de bord, assez encombrante, est arrondie aux extrémités droite et gauche, pour donner une sensation d'enveloppement. Résultat : on se cogne le genou sur ces parties saillantes, quand on pénètre à bord. Pas malin ! Autre défaut : le compteur de vitesse est gradué jusqu'à... 260. Histoire de frimer. Du coup, les chiffres sont trop petits et vont de vingt en vingt kilomètres-heure. Entre les chiffres, les repères sont minuscules. Pour respecter les limitations, c'est vraiment dur, faute d'identification précise. C'est d'autant plus délicat que le compteur égrène des chiffres pairs. Or, en France, les limitations sont plutôt impaires (30,50, 90, 110, 130)... Pas gravissime, mais irritant au quotidien.

En revanche, saluons, le cuir souple et soyeux de notre sellerie. Mais déplorons que Honda ait abandonné les intérieurs clairs pour un ensemble uniformément noir et lugubre. L'habitabilité est correcte à l'avant, moins à l'arrière. Les portes arrière étriquées ne permettent d'ailleurs pas une très bonne accessibilité. Le coffre, un peu torturé à cause des passages de roues, n'est certainement pas le plus accueillant de la catégorie. Loin de là. Sur la version break Tourer, esthétiquement plus flatteuse (1.300 euros de plus), il se révèle même comparativement encore plus étriqué. Etrange évolution, puisque la précédente Accord Tourer jouissait, elle, d'un très vaste coffre ! Quelle idée idiote est encore passée dans la tête d'on ne sait quel gourou du marketing ?

Qualités routière correctes

Le châssis n'a pas la rigueur de celui d'une Volkswagen Passat ou d'une Peugeot 508. Les suspensions trépidantes sur les inégalités de la chaussée génèrent une précision moyenne - surtout sur les jointures entre dalles de béton sur autoroute - et un confort... tressautant. Mais, il ne faut rien exagérer ; la voiture reste globalement stable et sûre. Même si on est très éloigné de la filtration d'une Citroën C5. Mais c'est beaucoup mieux que sur une Opel Insignia. Mention assez bien sur ce point.

Moteur plaisant mais pas très performant

Le moteur 2,2 de 150 chevaux a échappé à la mode du "downsizing" (réduction de cylindrée). C'est une bonne chose pour la souplesse et... la longévité. Une bonne mécanique, pas aussi moderne que celle de certaines rivales, mais il n'y a rien de critiquable ici non plus. Une version poussée à 180 chevaux, bien plus dynamique, a été lancée dernièrement. Malheureusement, cette mécanique n'est pas montée dans les mêmes versions. Un choix intéressant en S de base, mais à éviter en version bien équipée Type S qui "bénéficie" d'une monte pneumatique fort inconfortable. Encore une stupidité "marketing" ! Décidément... Notre modèle d'essai de 150 chevaux était doté d'une boîte automatique à cinq rapports - 1.200 euros en supplément et dans ce cas 750 euros de malus, d'ailleurs injustifiés puisque la sobriété est au rendez-vous !

Cette transmission - d'origine Honda - se révèle un peu dépassée quant à ses prestations. Elle n'est pas aussi plaisante qu'une boîte DSG chez Volkswagen ou une boîte six chez PSA. Même en position "S", elle manque un peu de réactivité. En position "D", par contre, on peut descendre manuellement une vitesse, que la boîte maintient un certain temps avant de revenir d'elle-même en mode automatique. Ca, c'est pas mal, quand on aborde un virage ! Mais les passages de rapports pourraient être plus doux. Les performances sont globalement correctes, sans allant exceptionnel. Le compromis mécanique demeure satisfaisant. On n'est pas dans les technologies dernier cri, mais n'est-ce pas un gage de fiabilité ? Le moteur a été retravaillé pour abaisser les consommations. Nous avons consommé plus de 8 litres aux cents. Soit à peu près un litre de moins que lors d'un précédent essai.

Prix assez élevé

Dans ses versions de pointe Innova (supplément de 2.500 euros), l'Accord est agrémentée de technologies de sécurité active, tels le régulateur de vitesse qui ajuste la distance de sécurité avec le véhicule précédent et le système de prévention des collisions qui freine le véhicule s'il se rapproche trop de celui de devant. Un plus pour la sécurité, mais qui peut devenir vite intrusif. Notre Accord d'essai Luxury apparaissait moins équipée, mais elle avait l'essentiel à ce tarif : cuir, GPS, phares au xénon et toit ouvrant. Seule la peinture métallisée est en option (600 euros). Le prix de vente n'a toutefois rien de généreux.

Solide réputation de robustesse

Alors, vaut-elle la peine, cette Accord, homogène, mais sans qualité marquante - ni d'ailleurs défaut majeur ? Eh bien oui, sans hésiter ! Une Volkswagen Passat ou une Peugeot 508 sont certes plus modernes et abouties. Pourtant, si vous avez un concessionnaire Honda pas trop loin, nous vous conseillons chaleureusement cette voiture ! Pourquoi ? Parce que, depuis la première Accord de 1976 (à l'époque sous forme de coupé), cette jouit sur tous les continents d'une solide réputation de fiabilité et de durabilité. Honda est d'ailleurs plébiscité régulièrement dans toutes les études de satisfaction auprès des consommateurs. L'Accord est donc, de génération en génération, la voiture a priori sans histoires. Ce qui n'est nullement le cas des Passat successives. Pas plus que des Peugeot, Renault, Ford, voire Audi, équivalentes. Honda jouit aussi d'un réseau après-vente renommé - quoique limité. Donc, oui aux valeurs sûres ! Ne demande-t-on pas essentiellement à une voiture de fonctionner longtemps sans pépins ?

Modèle d'essai : Honda Accord 2,2 I-DTEC Luxury : 34.700 euros
Puissance du moteur : 150 chevaux (diesel)
Dimensions : 4,73 mètres (long) x 1,84 (large) x 1,44 (haut)
Qualités : solide réputation de fiabilité sur tous les continents, après-vente renommée, qualité de fabrication, voiture homogène, lignes flatteuses
Défauts : habitabilité juste à l'arrière, suspensions trépidantes, performances quelconques, compteur de vitesses trop petit, ambiance intérieure triste
Concurrentes : Citroën C5 Tourer 2,0 HDi 140 Exclusive: 32.950 euros ; VW Passat 2,0 TDi 140 Carat : 33.630 euros ; Peugeot 508 HDi 140 Féline : 34.250 euros

Note : 14 sur 20

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/07/2014 à 15:03 :
Comparer une Honda avec une passat (c'est le jour et la nuit) !!! Fallait oser…
Heureusement que l'article se rattrape dans sa seconde partie, niveau comportement et surtout fiabilité, il y a un gouffre à l'avantage de l'Accord.
La boite DSG de chez VW est une vraie catastrophe, elle casse très rapidement et bonjour les frais ! La culasse est du même calibre, sans parler du bruit moteur !
La 508 ne fait guère mieux que l'allemande surcôtée question comportement et pour la fiabilité c'est du kif-kif.
a écrit le 19/04/2014 à 17:38 :
Suspension trépidante, très loin du filtrage d'une C5... Mon père à une C5 de fonction, mon fils n'y supporte pas les virage. Aucun soucis pas contre dans notre accord, avec un confort de très haut niveau.
a écrit le 22/08/2013 à 17:03 :
On peut disserter pendant des heures sur les avantages/ inconvénients supposés d'un véhicule.
Si l'on s'en tient à une approche purement technique cet article passe à côté d'éléments essentiels.
Un moteur d'Honda Accord ICTDI par exemple ce sont des segments nitrurés à profil trapézoidal...pas grand chose à voir avec les bêtes trucs en fonte montés sur les concurrentes.
Le train avant dune Accord cela ressemble à de la belle mécanique, celui d'une 508 comment dire... ou plutôt ne pas dire, ce que cet article fait fort bien d'ailleurs.
Assez généralement je préfère qu'on me dise " j'achète des voitures françaises car cela permet de préserver quelques emplois en France" plutôt que d'établir des comparaisons biaisées. Non une accord de génération 7 ou 8 n'est pas en retard par rapport à une française. Chez Honda, les ingénieurs passent avant les comptables... Pour les françaises quand on voit les bricolages douteux qui servent parfois de montage c'est véritablement à pleurer... Fixation sur des plastiques de mauvaise qualité sans butée mécanique (si on serre trop on écrase....) etc...Nos voitures ne sont pas bonnes et très chères si l'on regarde vraiment les prestations proposées.
Le journalisme et l'automobile en France, on se trouve trop souvent à la confluence d'éléments techniques et littéraires. Rajoutez une petite pincée de chauvinisme.... Sinon j'aime bien les tests du moniteur automobile, revue belge si je ne m'abuse. Les journalistes ont un bagage technique qui transparaît dans les articles et qui leur évite des partis pris trop grossiers.
a écrit le 14/06/2012 à 15:53 :
Je suis chauffeur de taxi et ayant fait 160000km avec une accord je pense connaitre la voiture, c'est une voiture ultra fiable confortable et bien equipee, le comportement de la voiture est sain et sans reproches, mais pour ma profession elle est peu habitable et trop basse. Donc plus une voiture passion que raison. Pour ma part le service apres vente m'a decu ( j'ai change de marque du coup!.)
a écrit le 09/07/2011 à 13:16 :
faudrait pas oublier les 700? de révisions de contrôle sur garantie ... ça fait ..cher et je déplore le manque de distributeurs , ça fait maintenant des années que les agents ferment en Provence , que font les cadres Europe -France à ce sujet ..? ils encaissent les dividendes..?
a écrit le 09/07/2011 à 11:32 :
"Autre défaut : le compteur de vitesse est gradué jusqu'à... 260. Histoire de frimer. "
===========================================================
Et que dire des Audi A4 ave cun malheureux 2.0 TDI avec le compteur gradué jusqu'a 280?? Et les golf GTI graduées jusqu'a 300km/h ??
En matiere de frime, je pense que Honda est encore loin, et c'est tant mieux, que le groupe VAG.
Faudrait aussi me dire en quoi une Passat et une 508 seraient plus "modernes et abouties" ?

" Cette routière n'est ni la plus moderne, ni la plus performante,"
==============================================
Cette remarque est aussi valable pour 90% des concurrentes, Audi et BMW comprises.

Sinon vous avez raison, l'Accord est ultra fiable.
Réponse de le 11/07/2011 à 10:26 :
Les compteurs de vitesses sont les mêmes sur tous les modèles pour de sordides raisons d'économies d'échelles. Tant pis pour l'hérésie sur les petits modèles.
a écrit le 09/07/2011 à 8:06 :
pourquoi ne pas l'essayer en version essence ?
La différence de fiabilité avec des européennes serait frappante
Réponse de le 30/07/2012 à 20:59 :
il me semble que Audi est une marque de luxe pourtant sur les A4 il a des problèmes de culasse poreuse et Audi ne les prends pas en garanti chez Honda ou je met ma voiture pour entretien j'ai pu constaté à plusieurs reprises que si un véhicule est en panne et que cette panne est pas normale par rapport au nombre de kilomètres parcouru Honda prend toutes les réparation en charge alors Audi vous faite quoi avec vos culasse poreuse ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :