Essai auto : Renault Twingo, la brave petite !

Simple, pratique, sûr, assez dynamique, la Twingo est certainement l'une des meilleures petites voitures d'entrée de gamme du moment. Avec un diesel de 85 chevaux, elles se révèle même sobre et écologique. Dommage, elle manque de charme !
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Une Twingo ? Mmmouais, bof. A priori, il y a plus exaltant comme essai. Pourtant, il faut se méfier des idées préconçues. Car, cette brave petite est bien sympathique à l'usage. Ah, évidemment, la ligne n'a rien d'extraordinaire. Quand on pense à la personnalité de la première Twingo et au succès des voitures de charme comme les Mini et Fiat 500, on se dit que Renault a raté un argument majeur de séduction. Dommage. Mais, la carrosserie n'est pas déplaisante pour autant. A l'intérieur, ce n'est pas très folichon non plus. Plastiques bas de gamme (mais plutôt bien assemblés), ambiance "coûts serrés", ce n'est pas la joie. Avec un univers gris-noir obligatoire. Sauf sur la confidentielle version de luxe Initiale, qui joue les petites bourgeoises avec ses sièges en cuir beige, sa planche de bord bicolore, ses jolies contre-portes et sa peinture métallisée aux tons agréables. Pourquoi les autres Twingo n'offrent-elles pas cette jovialité (le cuir en moins) ? Cela met déjà de meilleure humeur. On attend avec impatience le restylage de fin d'année, qui devrait redonner un peu de personnalité à ce modèle, selon les promesses du constructeur.

Moteur diesel efficace

Pourtant, cette voiture vaut mieux que son apparence assez banale (hors Initiale). Tout d'abord, le diesel de 85 chevaux est vivace et souple. Eh oui, les petits moteurs dans des caisses légères, ça va. Le problème, c'est quand on veut monter de telles mécaniques sur de lourdes berlines familiales, des monospaces, voire des 4x4 ! Ici, rien à redire. La voiture fonctionne avec allégresse. La légèreté dispense même du fameux trou au démarrage que connaissent ces moteurs de faible cylindrée avec des carrosseries plus lourdes. Oh, évidemment, il ne faut pas s'attendre à des démarrages canon, n'exagérons rien ! Mais, pour une petite auto d'entrée de gamme, le bilan mécanique est largement positif. Sobre, ce moteur permet des émissions de 94 grammes de C02 seulement. La Twingo à gazole a donc droit à 400 euros de bonus.

Tenue de route rassurante

La boîte de vitesses n'est pas un modèle d'onctuosité, mais les vitesses passent toutefois très correctement. Critiquons en revanche ces satanés embrayages Renault, imprécis. On ne sait jamais où se trouve exactement le point d'embrayage, ce qui rend les démarrages rapides un peu désagréables. Les trains roulants, issus de l'ancienne Clio II, sont, eux, tout-à-fait satisfaisants pour un modèle de base. La tenue de route apparaît sûre et on ne se sent pas en situation limite comme sur bien des rivales. La voiture s'accroche correctement au pavé. Elle s'insère bien dans la circulation Avec un empattement court, le confort ne peut évidemment être aussi doux que sur une voiture plus grande. Loin de là. On est donc fort chahuté sur les ralentisseurs et autres accidents (volontaires) de la chaussée. Mais, par rapport aux rivales les plus proches, c'est plutôt mieux.

Quand Renault proclamait naguère, à propos de sa Clio I, "elle a tout d'une grande", il s'agissait forcément d'une boutade. Parce qu'un petit véhicule ne peut jamais assurer la sécurité, le silence, l'agrément, le confort, d'une compacte ou d'une familiale. Il n'y a que des politiciens démagogues, qui roulent en limousine, pour essayer de nous faire croire de telles âneries. Quoi qu'il en soit, malgré sa taille réduite, la Twingo peut néanmoins aller sur la route, voire l'autoroute, sans donner des sueurs froides au conducteur. Le bilan dynamique se révèle donc très convenable. On éprouve même un certain plaisir à conduire cette Twingo. Renault sait vraiment concocter de bonnes petites voitures. C'est même le c?ur de son savoir-faire.

Aspects pratiques

Les aspects pratiques ne sont nullement négligés. La banquette arrière coulissante permet d'agrandir le coffre ou de donner plus de place aux passagers arrière. Bien vu. On peut facilement rabattre les dossiers arrière pour charger des objets plus encombrants. C'est simple, pratique, fonctionnel, avec une bonne position de conduite malgré l'absence de réglage en profondeur du volant. Ca fait d'ailleurs du bien de retrouver des véhicules où l'on ne doit pas se prendre la tête avant de régler un simple autoradio. Pas de "bip-bip", de gadgets, qui vous empêchent de faire ce que vous voulez... Vive le bon sens ! Et puis, ça fait autant de choses qui ne tomberont pas en panne. Seul point noir au niveau de la fonctionnalité : les poignées d'ouverture extérieure des portes peu accessibles et obligeant à des gestes guère naturels.

Prix avec remises

Les prix sont intéressants, à partir de 8.190 euros (1,2 essence). Jusqu'au 31 août, on peut même avoir une Twingo à essence Authentique pour moins de 7.000 euros. Une affaire à saisir. Notre mignonne Twingo dCi Initiale d'essai, typée "haut de gamme", plutôt pimpante avec son cuir BCBG et sa peinture métallisée de série, sa climatisation régulée, est en revanche onéreuse. Pis, le contrôle de trajectoire ESP (400 euros), le toit ouvrant panoramique électrique (700 euros), les coussins gonflables "airbags" avant et arrière (250 euros) sont en supplément. Mesquin à ce tarif. Mais, un concessionnaire Renault ne se fera pas prier pour octroyer une sacrée remise.

Modèle essayé : Renault Twingo 1,5 dCi Initiale : 17.700 euros (-400 euros de bonus)
Puissance du moteur : 85 chevaux (diesel)
Dimensions : 3,60 mètres (long) x 1,65 (large) x 1,47 (haut)
Qualités : moteur efficace, sobriété, aptitudes routières, agilité, véhicule pratique, bonne position de conduite
Défauts : embrayage peu agréable, esthétique fade, plastiques bas de gamme, présentation sans charme (sauf Initiale), prix élevé (Initiale)
Concurrentes : Fiat 500 1,3 Multijet Lounge : 16.200 euros ; Mini One D : 18.250 euros

Note : 13,5 sur 20

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 08/09/2011 à 18:09
Signaler
Vous avez de la chance, vous avez pût commander la roue en option, moi non, motif on ne peut pas la commander : rupture de stock?????

à écrit le 16/08/2011 à 15:24
Signaler
Une Twingo "Initiale" pour EUR 17.700 ou une Mini One D pour EUR 550 en plus. Je pense que le BoBo a vite fait le choix. ça tourne vraiment pas rond chez Renault !

à écrit le 07/08/2011 à 17:54
Signaler
vehicule sans concurence cars hors de prix pour un tacot depassé d'un siécle, il serait tant que renault ne prenne pas ses clients pour des pigeons

à écrit le 06/08/2011 à 19:55
Signaler
Alors cette voiture manque de charme. Cela me pose problème. J'ai une voisine qui a une twingo neuve. Désirant acheter une petite voiture de ville je lui ai demandé ce qu'elle en pensait. La première chose qu'elle m'a dit c'est qu'elle l'avait acheté...

le 06/08/2011 à 20:07
Signaler
Oups lire " tout en "

le 08/08/2011 à 12:28
Signaler
Pour le reste, je ne sais pas, mais pour la ligne, les designers de chez Renault ont réussi à la rendre aussi moche voir plus que les autres ! Rien à voir avec les lignes à la fois rétro/modernes de la new bettle, de la nouvelle Mini, de la nouvelle ...

à écrit le 06/08/2011 à 8:02
Signaler
Il est évident que le prix est plus que prohibitif.... 17700? pour une twingo... Même avec du cuir pour les délicates fesses des bobos actuels, faut pas déconner non plus... L'arnaque aux voitures continue, malgré des prix de revient toujours plus b...

le 06/08/2011 à 9:30
Signaler
Surtout que la Twingo est fabriquee en Slovenie. Une Twingo made in Slovenie vendue 17700 euros, belle marge commerciale pour Renault...

à écrit le 07/07/2011 à 13:21
Signaler
Une Twingo à à 6990 euro ou à 17300 euros, il y a toujours un truc qui ne va pas !

à écrit le 07/07/2011 à 10:41
Signaler
c est vraiment a pleurer.rien face a la concurrence depassée trop chere bref la pauvre vivement la retaaite

à écrit le 07/07/2011 à 9:15
Signaler
Je viens de me rendre acquéreur d'une twingo authentique. Le prix annoncé : une vue de l'esprit 6990? , une arnaque sous condition ajouter la roue de secours en option , les frais de mise en circulation , la mauvaise humeur des vendeurs qui ne font ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.