Année noire pour l'automobile française en Europe

 |   |  486  mots
Infigraphie La Tribune
Infigraphie La Tribune
PSA a vu ses immatriculations de voitures chuter de 8% en Europe sur onze mois, Renault de 7,6%. En dehors de Fiat, ils enregistrent les pires résultats de l'industrie auto européenne.

Les constructeurs auto français profitent de la croissance des marchés extra-européens. Mais ils perdent dangereusement du terrain sur le Vieux Continent. PSA aura vu ses immatriculations de voitures chuter de 8 % en Europe (hors Russie, sur onze mois), Renault de 7,6 %. Ce dernier sauve d'ailleurs les meubles grâce à sa marque à bas coûts Dacia (- 4,2 %) alors que la firme au losange elle-même plonge fortement (- 8,4 %). Dans le même temps, le marché total européen n'aura que légèrement fléchi (- 1,2 %).

En dehors de Fiat, les marques tricolores affichent les plus fortes chutes de l'industrie automobile européenne. Des résultats d'autant plus graves que le marché français, sur lequel les marques tricolores sont forcément très présentes, se sera maintenu (- 0,3 %) sur 2011, malgré une dégradation progressive au fur et à mesure de l'année. En Europe, BMW pour sa part a crû de 8,8 % (sur onze mois), le groupe Volkswagen de 7,7 %. Daimler a reculé à peine (- 0,3 %), GM aussi (- 0,6 %). Ford fléchit davantage, mais bien moins que PSA ou Renault (- 3,3 %).

Du coup, le président du directoire de PSA, Philippe Varin, a déjà déclaré mercredi dernier qu'il prévoyait un second semestre 2011 en perte « significative » pour la division automobile du groupe. Et les perspectives pour 2012 sont moroses, notamment « parce que la France tirera vers le bas le marché européen », assure le directeur commercial de Renault, Jérôme Stoll.

Le gâteau européen absorbe encore 62 % des ventes de PSA ! Or, le marché intérieur comme les pays dans lesquels un constructeur a une forte présence traditionnelle sont les... plus rentables. Globalement, les ventes en Europe financent les investissements en dehors. C'est bien là tout le problème ! Renault comme PSA souffrent d'un manque d'image, d'une piètre réputation de qualité - à tort ces dernières années où les progrès sont flagrants - et de leur spécialisation dans le créneau ultra-concurrentiel des modèles d'entrée de gamme et compacts, un segment où la pression sur les prix est énorme, générée notamment par la concurrence asiatique. Renault pâtit d'un déficit flagrant de nouveaux produits. PSA a certes des nouveaux modèles réussis (Peugeot 508, Citroën DS4 et DS5), mais à petits volumes ! Heureusement, la situation de ce point de vue va s'améliorer avec l'arrivée de deux modèles à fort potentiel en 2012 comme la Peugeot 208 à partir du printemps, puis la Renault Clio IV à la rentrée prochaine. Il n'empêche. Structurellement, les marques tricolores perdent des parts de marché par rapport à 2005.

La production des constructeurs automobiles tricolores en France a baissé de 6,6 % au troisième trimestre (voitures particulières seules). Sur neuf mois, la production globale est quasi stable. Mais elle devrait être moitié moindre cette année (un peu plus de 1,5 million d'unités), par rapport au milieu des années 2000 !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2011 à 16:35 :
le français à vraiment une mentalité de merde,que l'on ne s'étonne pas si nous avons 3 millions de chomeurs avec des raisonnements pareils,cela veut dire, en résumer que toute cette bande de débiles avoue que ce sont tous des incompétents dans leur fonctions ou dans leur boulots,triste français,nous fabriquons de bons produits aussi bons que les allemands ,leurs produits ne sont pas parfaits,loin s'en faut,mais il est vrai que tout ce qui se fait j'ai les autres est meilleur cqfd....
a écrit le 19/12/2011 à 15:31 :
je viens de me rendre en suede en passant par les autoroutes allemandes
j ai remarque que les voitures francaises etaient quasi inexistantes.
Réponse de le 21/12/2011 à 10:03 :
Eh oui! Les voitures françaises se vendent uniquement dans les pays à faible pouvoir d'achat.....en France notamment!
a écrit le 19/12/2011 à 14:56 :
les constructeurs vendent beaucoup de voitures moyennes et inférieures, segment où la nouveauté est importante pour vendre : or les 207 et Clio sont en fin de vie.
après, à moitié vie, on ne peut pas dire que nos constructeurs se foulent lors des restylages. Le style arrivant en 2è position du choix d'une voiture, la "nouvelle" 308 et "la nouvelle" 207 sont peu différente des "anciennes" 207 ou 308. Itou pour la C4 (la v1), la Laguna, les megane, etc.
a écrit le 19/12/2011 à 14:41 :
Merci de renommer le titre de l'article par: "...l'automobile dites française..."
a écrit le 19/12/2011 à 12:33 :
Vos emplettes sont vos emplois, pensez y!
Acheter Français, c'est faire reculer la précarité en France!.
a écrit le 19/12/2011 à 12:14 :
Article à rapprocher des 72% de français qui se disent près à faire des efforts pour acheter français! Les Bobos ils achétent des produits bio des petits producteurs locaux mais pour leur bagnoles ils achétent les 4x4 allemenads ou les BMW Audi ou Mercédes le français ce n'est pas assez bien pour eux.
Réponse de le 19/12/2011 à 16:51 :
@GABUZO, le 4x4 français le DACIA ! bon véhicule!
a écrit le 19/12/2011 à 10:54 :
une voiture fabriquée et vendue en France fait travailler les chaine de montage vehicule en France (rennes, Sochaux Mulhouse Poissy Aulnay) ou Espagne (207 CC-C4 Picasso)ou CZ(107-C1) ou SK (C3 Picasso-207), et dans tous les cas les chaines Moteur de Tremery (metz) ou Douvrin (Lille) , la SMAN dans le nord pour les boites..et ensuite le constructeur pour les piéces détachées... les consommateurs Allemands ont compris cela depuis longtemps. resultat, VW embauche 5 000 personnes quant PSA se sépare du meme nombre sur un marché européen étal...
a écrit le 19/12/2011 à 10:07 :
Bonjour, j'ai acheté 4 pneus pour un renault Scénic, j'ai donc pris des "Michelin" les 2 premiers sont made in spain donc espagne et les deux autres viennent d'Allemagne.
CQFD
Réponse de le 19/12/2011 à 10:42 :
Un peu court la démonstration...mais Michelin, PSA et Renault payent en grande partie leur R&D en France il me semble...ce qui n#est pas le cas de Continental, VW et consors...
Réponse de le 19/12/2011 à 11:23 :
Tout a fait...de m^me que TOTAL et ELF font vivre plus de 45000 personnes en France
a écrit le 19/12/2011 à 9:02 :
Acheter des voitures Francaises en France, c'est le moins que l'on puisse faire pour ce marché et aider les constructeurs et fournisseurs...soyons un peu patriote! resistons! les productions en chine sont pour le marché chinois...du moins pour PSA!
a écrit le 19/12/2011 à 8:17 :
Ils fabriquent en Chine ??? qu ils vendent en Chine !! et qu ils ne pleurent pas !!
Réponse de le 19/12/2011 à 8:43 :
Bien d'accord !!!
Réponse de le 19/12/2011 à 10:57 :
Iles fabriquent en France..et bien qu'ils vendent en France et qu'ils ne pleurent pas...ou le contraire...je sais plus la...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :