Perspectives moroses pour les constructeurs automobiles européens

 |   |  425  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon une étude Euler Hermes, les firmes généralistes auront du mal à gagner de l'argent en 2012. Cette année, la France perdra sons statut de deuxième producteur de véhicules en Europe, au profit de l'Espagne.

Tristes perspectives pour les constructeurs automobiles généralistes européens l'an prochain ! Ils auront en effet bien du mal à gagner de l'argent, en raison de la baisse des volumes attendue en Europe et de l'austérité née de la crise de la dette, affirme une étude du spécialiste de l'assurance-crédit Euler Hermes, publiée ce jeudi. Le marché européen (voitures et utilitaires légers) pourrait connaître en 2012 une contraction de 3% à 5% - après un recul de 4% estimé en 2011 -, entraîné notamment par la France (-10% l'an prochain), l'Italie (-4%) et la Grande-Bretagne (-3%).

"Le marché va rester déprimé, et plus les jours passent, plus je suis proche des -5% que des -3%", assure Yann Lacroix, responsable des études sectorielles chez Euler Hermes. Sur le marché allemand, la baisse devrait être plus limitée (-1,5%).

"L'écart se creuse entre la France et l'Allemagne, mais il serait plus juste de dire qu'il se creuse entre les constructeurs "premium" et les généralistes", a précisé Yann Lacroix. "La rentabilité des généralistes s'est globalement dégradée ces dernières années, et elle est à nouveau menacée pour certains d'entre eux en 2012." PSA Peugeot Citroën et Renault sont concernés, mais aussi Opel (General Motors ), Ford et Fiat.

Euler Hermes estime que le résultat opérationnel des deux groupes français pourrait être trois fois inférieur à celui des Allemands en 2012, avec une marge opérationnelle moyenne de 2,2%, contre 6,6% chez les constructeurs germaniques. "La dégradation du marché européen pèsera peu sur la rentabilité des constructeurs allemands, beaucoup plus internationaux et haut de gamme", ajoute Euler Hermes. L'Europe souffre encore globalement de surcapacités estimées par Euler Hermes à 25%.

Au niveau mondial, le marché automobile a retrouvé une croissance moyenne de 4% à 5% par an en 2011 et devrait rester orienté positivement en 2012. En Chine, les ventes devraient progresser de 5%, comme en 2011. En Inde et au Brésil, le marché devrait s'inscrire en légère hausse, tandis qu'en Russie, la demande stagnerait avec l'arrêt des primes à la casse à la fin de cette année. Euler Hermes table par ailleurs sur un rebond technique au Japon après le tsunami de mars dernier, ainsi qu'aux Etats-Unis.

La production automobile en France est passée de 3 millions de véhicules par an en 2007 à 1,9 million cette année, souligne Euler Hermes, et l'Espagne a dépassé cette année la France en devenant le deuxième pays d'Europe pour la production d'automobiles, derrière l'Allemagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/12/2011 à 20:13 :
La prîme à la casse en Russie est déjà arrêtée. En revanche, cet arrêt n'a pas eu d'impact sur la dynamique du marché.
a écrit le 09/12/2011 à 10:07 :
Les surcapacités sont devenues évidentes en Europe . Il suffit pour s'en convaincre de se balader en périphérie des villes pour constater que les multiples concessionnaires ne parviennent même plus à dissimuler la pléthore de véhicules dont ils disposent et dont ils peinent à se débarrasser.
a écrit le 08/12/2011 à 22:48 :
industrie automobile = sidérugie du 21eme siecle
il faut se rendre a l'evidence, trop de constructeurs aujourd'hui, le marche va devoir se concentrer et fusionner... bientot un "arcelor mittal" de l'auto generaliste en europe?
l'avenir nous le dira
a écrit le 08/12/2011 à 19:18 :
Ben, c'est quand même plutôt simple à comprendre qu'une société de consommation sans consommateurs ne peut pas perdurer !!!
a écrit le 08/12/2011 à 17:39 :
Personnellement je n'achèterai plus de voiture française tant que l'approche de la sécurité routière restera aussi stupidement punitive.
Réponse de le 08/12/2011 à 19:10 :
Quel est le lien entre l'approche s?rit?outi? et le fait d'acheter une voiture ?ang? plut?ue fran?se?
Réponse de le 08/12/2011 à 19:45 :
Pas vraiment de rapport entre la sécurité routière et la production française ... allez voir à l'étranger, vous verrez que les contrôles y sont bien souvent plus sévères !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :